Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Dissolution de facto du groupe Samsung, gestion indépendante des filiales

28.02.2017 à 16h33
Siège du groupe Samsung dans l'arrondissement de Seocho à Séoul

SEOUL, 28 fév. (Yonhap) -- Le groupe Samsung a officialisé ce mardi un nouveau plan d’innovation managérial dans un contexte où Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics, est en détention provisoire pour son implication alléguée dans des affaires de corruption liées à Choi Soon-sil, proche de 40 ans de la présidente Park Geun-hye.

Le plan prévoit la dissolution totale du bureau stratégie du futur du groupe Samsung, qui a joué le rôle de tour de contrôle du conglomérat et un basculement vers un système de gestion indépendante au sein des filiales. Cette tour de contrôle du groupe avait été fondée en 1958 par le fondateur du conglomérat, le défunt Lee Byung-chul.

Sept chefs d’équipe ont donné leur démission, dont Choi Gee-sung, le chef du bureau (vice-président) ainsi que Chang Choong-ki, l’adjoint du chef du bureau. Les deux sont également impliqués dans le scandale Choi.

Avec ce plan d’innovation, l’appellation du groupe Samsung disparaîtra désormais avec le système de gestion indépendante des filiales. Les recrutements groupés de personnels n’auront plus lieu à l’avenir. Les recrutements seront assurés par chaque filiale.

Cependant, les trois grands piliers, à savoir Samsung Electronics, Samsung Life Insurance et Samsung C&T, devraient conserver des liens de consultation pour les grosses affaires afin d’ajuster les décisions tout en maintenant leur autonomie.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.