Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Séoul annule le plan de création d'un nouveau commandement militaire

12.02.2019 à 14h12
Ministère de la Défense. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 12 fév. (Yonhap) -- L'armée sud-coréenne a annulé son plan de créer un nouveau commandement militaire chargé de contrer les menaces nucléaires et balistiques de la Corée du Nord, a fait savoir ce mardi un officiel de Séoul, dans un contexte d'initiative de construction de la paix.

A la place, le ministère de la Défense envisage de mettre en place une nouvelle division au sein du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) pour lutter contre les menaces nucléaires et autres armes de destruction massive (AMD).

Le président Moon Jae-in s'était engagé à lancer le commandement durant sa campagne électorale en 2017. Mais le ministère a abandonné le plan après qu'une étude de l'Institut coréen pour les analyses de défense (KIDA) a déterminé qu'il pourrait nuire à l'efficacité opérationnelle comme ses fonctions pourraient chevaucher avec celles d'autres unités existantes.

Des observateurs estiment que la décision est liée aux efforts de Séoul pour réduire les tensions militaires avec Pyongyang et faciliter les efforts diplomatiques en cours pour la dénucléarisation et la paix permanente sur la péninsule divisée.

Le ministère avait projeté d'utiliser le commandement pour opérer son système de défense «à trois axes», comprenant la punition massive et les représailles contre la Corée du Nord, un plan opérationnel pour neutraliser les dirigeants nord-coréens en cas de conflit majeur, ainsi que la plate-forme de frappes préemptives Kill Chain et le système antiaérien et antibalistique autonome KAMD (Korea Air and Missile Defense).

Le ministère a récemment réorganisé le programme sous le nouveau nom de «système pour répondre aux armes nucléaires et autres AMD».

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.