Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Pyongyang n'a plus de ressentiment envers le Vietnam, assure l'ambassadeur nord-coréen à l'ONU

14.02.2019 à 14h18
Lettres de créance

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- La Corée du Nord n'éprouve plus de sentiment de trahison à l'égard du Vietnam après que le pays d'Asie du Sud-Est s'est tourné vers l'économie de marché, a déclaré aujourd'hui Kim Song, l'ambassadeur nord-coréen auprès de l'ONU.

Kim a formulé cette remarque lors d'un déjeuner organisé samedi dernier avec les représentants d'une organisation pro-unification d'Américains d'origine coréenne lorsqu'on lui a demandé si le Nord se sentait trahi après que le Vietnam a adopté une politique de réforme économique malgré l'envoi de troupes et l'assistance du Nord pendant la guerre.

«C'était à l'époque et nous sommes maintenant», a répondu Kim, ajoutant que le Nord ne ressentait aucun sentiment de trahison, selon Minjok Tongshin, un site Web américain axé sur les questions intercoréennes et d'unification.

Cette remarque est intervenue alors que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un devrait tenir un deuxième sommet avec le président américain Donald Trump à Hanoï, la capitale vietnamienne, les 27 et 28 février.

Des spéculations sont apparues sur le fait que Kim pourrait effectuer une visite d'Etat au Vietnam après sa rencontre avec Trump.

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a effectué une visite de trois jours à Pyongyang cette semaine pour des discussions sur le prochain sommet Trump-Kim et sur la possible visite d'Etat du chef du Nord dans le pays.

lp@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.