Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Sommet Trump-Kim : un haut diplomate souligne le rôle de la Chine

14.02.2019 à 16h05

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- Le vice-ministre des Affaires étrangères Cho Hyun a souligné ce jeudi le rôle de Séoul et Pékin dans le processus de paix en cours dans la région, deux semaines avant le deuxième sommet Pyongyang-Washington.

Cho a dit que les conditions sécuritaires étaient en changement rapide et dans une phase critique.

Le président Donald Trump prévoit de rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Hanoï, au Vietnam, les 27 et 28 février. Leurs discussions devraient se focaliser sur les mesures concrètes pour la dénucléarisation de Pyongyang et les compensations de Washington, dont la garantie de sécurité et des incitations économiques.

«La Corée du Sud, la Chine et les Etats-Unis assument un rôle important», a dit Cho à un forum à Séoul qui a vu la participation de l'ambassadeur américain à Séoul, Harry Harris, et d'autres hauts officiels.

Les trois pays sont les principales nations en négociation, les plus importants pour la sécurité régionale, et la Corée du Sud est directement impliquée dans les questions liées, a-t-il ajouté.

«A cet égard, (ils) doivent renforcer la coopération trilatérale et jouer différents rôles mais bien coordonnés, respectivement», a souligné Cho. «(Ils) devront achever la dénucléarisation complète en avançant de manière indépendante parfois et ensemble à certains moments.»

Si le mécanisme tripartite fonctionne bien, les pouvoirs régionaux seront en mesure d'élargir le champ du partenariat pour la cybersécurité, l'antiterrorisme et la santé publique.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Cho Hyun (Photo d'archives Yonhap)

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.