Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Les bâtiments du complexe de Kaesong sont scellés pour préserver les équipements

24.05.2019 à 18h49

SEOUL, 24 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord a fermé et scellé les bâtiments du complexe industriel conjoint de Kaesong pour protéger les équipements des entrepreneurs sud-coréens, a fait savoir ce vendredi un chef d'entreprise.

La source, qui possède une entreprise sur le complexe, a ainsi contredit un rapport de presse selon lequel la Corée du Nord aurait déplacé les équipements pour obtenir des devises étrangères.

La source a fait savoir que les autorités sud-coréennes ont inspecté l'ensemble des installations en juin lors des préparatifs au lancement du bureau de liaison conjoint à Kaesong. Il s'agissait de la première fois que des Sud-Coréens se rendaient sur place depuis la fermeture du site en 2016.

Après l'inspection, l'équipe sud-coréenne, qui comprenait des personnes ayant travaillé plus de dix ans sur le site, a conclu que rien ne montre que des équipements ont été retirés.

«Les autorités nord-coréennes ont placé des cadenas et des sceaux sur les portes pour sécuriser les bâtiments», selon la source.

Radio Free Asia a indiqué jeudi que des entreprises nord-coréennes ont sorti des équipements à l'extérieur pour produire des vêtements qui sont ensuites acheminés au Japon et en Europe via la Chine, une opération supervisée par le Parti du Travail, selon la radio.

Séoul a autorisé la semaine dernière la visite de chefs d'entreprise sud-coréens au complexe afin de vérifier l'état des équipements. Si elle se produit, cette visite sera la première depuis la fermeture du site décidée en 2016 par le gouvernement sud-coréen après les provocations nucléaires et balistiques de la Corée du Nord.

Le complexe industriel de Kaesong le 8 février 2019 vu depuis un observatoire sud-coréen.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Les photos les plus vues
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.