Go to Contents
RECHERCHE

Gros plans

(FOCUS) Song Kang-ho, icône du cinéma coréen contemporain

27.05.2019 à 21h26

SEOUL, 27 mai (Yonhap) -- A l'heure de remporter samedi sa première Palme d'Or pour son dernier film «Parasite» au 72e Festival du film de Cannes, le réalisateur Bong Joon-ho n'a pas hésité à partager les honneurs avec Song Kang-ho, acteur principal du film et ami de longue date.

Lors de son allocution sur la scène du palais des festivals de Cannes, Bong a fait venir l'acteur à ses côtés, disant «Je veux écouter les mots du meilleur acteur et de mon compagnon, Song, qui est ici avec moi.»

Lors d'une séance photos après la cérémonie de remise des récompenses, Bong s'est agenouillé et a présenté le trophée à Song, comme lors d'une demande en mariage.

Leur relation professionnelle a débuté en 2003 avec le deuxième long métrage de Bong «Memories of Murder», où Song joue le rôle d'un détective enquêtant sur une série de meurtres.

Le réalisateur Bong Joon-ho présente la Palme d'Or à l'acteur Song Kang-ho le 25 mai 2019 à Cannes.

Cette collaboration entre les deux homme s'avéra être la première d'une longue série. Mis à part «Memories of Murder» et «Parasite», ils ont travaillé ensemble dans «The Host» (2006) et «Snowpiercer, Le Transperceneige» (2013).

La manière chantante de parler de Song et son intensité émotionnelle se marie avec l'humour et le sarcasme du réalisateur au message souvent social.

Song joue souvent des rôles de personnes ordinaires, comme dans «The Host», «The Attorney» (2013) et «A Taxi Driver» (2017), qui ont tous été vus par plus de 10 millions de personnes, signe de succès au box office en Corée du Sud, mais est aussi à l'aise dans des rôles plus atypiques comme dans «Joint Security Area» (2000) et «The Throne» (2015).

Cet éclectisme a séduit plusieurs réalisateurs, dont Park Chan-wook, qui a travaillé avec Song à trois reprises, notamment dans «Thrist, ceci est mon sang» (2009), Prix du jury du Festival de Cannes.

Bong a crédité le talent et la verve de Song pour son succès à Cannes. «"Parasite" a été une merveilleuse aventure. Grâce aux artistes, j'ai pu réaliser ce film unique et frais», a-t-il déclaré pendant la cérémonie de remise des prix. «Mais surtout, je n'aurais pas pu tourner une scène sans le meilleur des acteurs, Song Kang-ho.»

L'acteur sud-coréen Song Kang-ho le 23 mai 2019.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Les photos les plus vues
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.