Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Des sociétés coréennes remportent des contrats de maintenance pour la centrale nucléaire de Barakah aux UAE

24.06.2019 à 14h13
Chantier de construction de la centrale nucléaire de Barakah. (Photo fournie par KEPCO. Revente et archivage interdits)
Chantier de construction de la centrale nucléaire de Barakah. (Photo fournie par KEPCO. Revente et archivage interdits)
Chantier de construction de la centrale nucléaire de Barakah. (Photo fournie par KEPCO. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 24 juin (Yonhap) -- Un consortium de sociétés sud-coréennes, Korea Hydro & Nuclear Power (KHNP) et KEPCO Korea Plan Service & Engineering (KPS), a remporté un contrat de maintenance d'une durée de cinq ans pour la centrale nucléaire de Barakah aux Emirats arabes unis (EAU), a annoncé lundi le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Le consortium a signé un accord de service de maintenance à long terme (LTMSA), consistant à fournir des prestations de maintenance et de la main-d'œuvre qualifiée à Nawah Energy Company, l'opérateur de la centrale nucléaire.

Doosan Heavy Industries & Construction Co., le principal fournisseur de composants de la centrale de Barakah, a également signé un accord de service de maintenance (MSA) avec Nawah Energy pour se concentrer sur ses domaines spécialisés, selon le ministère.

La valeur et les termes détaillés des accords n'ont pas été dévoilés. Les contrats sur cinq ans sont renouvelables selon le consentement des parties.

Les sociétés sud-coréennes auraient visé plus tôt la tâche exclusive d'assurer l'ensemble des travaux liés à l'entretien durant une période de 15 ans, mais l'étendue des accords a été moins longue que prévu, ont dit les observateurs de l'industrie.

«Les travaux de maintenance par les parties signataires seront réalisés via des ordres de tâche donnés séparément par Nawah, qui devrait spécifier les types des prestations de maintenance et de main-d'œuvre requises au cours de la durée des contrats», a indiqué Nawah Energy dans une déclaration en anglais.

Ces contrats restent pourtant significatifs comme les firmes sud-coréennes pourraient participer à l'ensemble du processus de gestion de la centrale, depuis la construction jusqu'à la maintenance, a dit le ministère.

La société publique Korea Electric Power Corp. (KEPCO) a construit les quatre réacteurs APR-1400 à Barakah dont un est prêt à entrer en opération.

«A travers ces accords, nous avons établi un partenariat robuste avec les fournisseurs de prestations de maintenance qui combinent une expertise de maintenance de meilleur niveau dans les infrastructures de centrales nucléaires et thermiques et un savoir-faire dans les technologies APR1400», a commenté le PDG de Nawah, Mark Reddemann.

Les contrats permettront aux sociétés sud-coréennes de participer à d'autres projets de maintenance de réacteurs nucléaires dans le monde entier, a ajouté le ministère.

«KHNP va envoyer des officiels de haut niveau et des experts techniques excellents à la centrale de Barakah pour assurer des travaux de maintenance réussis», a dit Chung Jae-hoon, le PDG de KHNP. «Le consortium ne ménagera aucun effort pour soutenir les projets des Emirats arabes unis pour établir sa propre capacité d'opération de la centrale nucléaire.»

Le type d'accord était préalablement LTMA (Long-Term Maintenance Agreement) mais a changé à LTMSA (Long-Term Maintenance Service Agreement) et MSA (Maintenance Service Agreement) en prenant en compte que la partie émirienne prendra en charge toute la responsabilité de la maintenance de la centrale de Barakah, a expliqué Nawah Energy.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.