Go to Contents
RECHERCHE

Economie

Dégradation de la situation extérieure sur fond d'affaiblissement des exportations et investissements

12.07.2019 à 11h29
Port de Busan. (Photo d'archives Yonhap)
Livre vert. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 12 juil. (Yonhap) -- L'économie sud-coréenne fait face à des incertitudes croissantes provoquées par le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine sur fond de réduction des dépenses des entreprises, a évalué ce vendredi le ministère de l'Economie et des Finances dans son rapport mensuel d'évaluation économique.

«Malgré l'amélioration graduelle de la consommation locale, les exportations et les investissements du pays continuent à rester faibles», a déclaré le ministère dans le rapport appelé «Livre vert».

Le rapport s'appuie sur les derniers indicateurs économiques clés comme la production, les exportations, la consommation et les investissements des entreprises qui donnent un aperçu général sur la manière dont la quatrième économie d'Asie s'est portée durant ces derniers mois.

Les exportations sud-coréennes ont plongé de 13,5% sur un an à 44,1 milliards de dollars en juin, principalement en raison de la baisse des prix des puces mémoire combinée avec le recul des expéditions vers la Chine et les pays du Moyen-Orient. Il s'agissait de la septième baisse mensuelle consécutive.

La guerre commerciale entre les deux premières économies mondiales affecte négativement la quatrième économie d'Asie. Les Etats-Unis et la Chine sont aussi les deux premiers partenaires commerciaux de la Corée du Sud.

La production industrielle a reculé de 0,5% en mai en glissement trimestriel à cause de la contraction de la production des secteurs minier et manufacturier.

Les prix à la consommation ont progressé de 0,7% sur un an en juin en raison de la faible croissance des coûts des services et de la baisse des prix des produits pétroliers, a-t-il ajouté.

La Corée du Sud s'apprête à allouer un budget supplémentaire pour faire face à divers risques, dont la restriction d'exportations du Japon contre Séoul, selon le ministère.

Jeudi dernier, le Japon a renforcé ses réglementations sur les exportations de matériaux clés utilisés dans la fabrication de semi-conducteurs et d'écrans comme une mesure de représailles économiques apparente suite à un verdict de la Cour suprême sud-coréenne qui a ordonné à des entreprises japonaises d'indemniser des victimes du travail forcé durant l'époque coloniale (1910-1945).

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus Economie
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.