Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Séoul réfléchit au bien-fondé d'un camp d'entraînement olympique à Tokyo par crainte de radioactivité

21.08.2019 à 17h45

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- La Corée du Sud va examiner s'il y a lieu d'établir un camp d'entraînement au Japon pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 du fait d'inquiétudes concernant la radioactivité, suite à l'accident nucléaire de Fukushima en 2011, a annoncé ce mercredi le ministre des Sports Park Yang-woo.

Park a déclaré à une commission parlementaire que le gouvernement discutera de la question avec le Comité sportif et olympique coréen.

«Rien n'est plus important que la sécurité. Nous demanderons la tenue de consultations avec le Comité international olympique (CIO) et d'autres pour assurer la sécurité de nos athlètes et nous assurer que les Jeux olympiques de Tokyo se dérouleront dans un environnement sûr», a dit Park aux députés.

Les craintes d'une contamination radioactive ont surgi après que le Japon a annoncé son intention de servir des produits agricoles de Fukushima aux athlètes lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Des compétitions de baseball, de football et de softball auront lieu dans des zones proches de Fukushima.

«Le sport et la politique doivent être séparés... Cela pourrait être une bonne occasion pour les athlètes coréens que de prendre part aux Jeux olympiques qui auront lieu dans le pays voisin», a déclaré le député Shin Dong-keun du Parti Démocrate.

«Mais il est important de tenir compte de la façon de traiter les questions de sécurité», a-t-il ajouté.

Le ministre des Sports Park Yang-woo ce mercredi 21 août 2019 à l'Assemblée nationale.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.