Go to Contents
RECHERCHE

Economie

Baisse de 10% des exportations de pièces détachées durant janvier-mai

24.08.2019 à 09h00

SEOUL, 24 août (Yonhap) -- Les exportations sud-coréennes de pièces détachées et matériaux industriels ont plongé d'un peu plus de 10% au cours des cinq premiers mois de cette année du fait de la faible demande de la Chine, ont montré des données récentes du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie et de l'Association coréenne de l'industrie de la machinerie (KOAMI).

Les expéditions vers l'étranger de ces produits ont totalisé 114,5 milliards de dollars pour la période janvier-mai, en baisse de 10,3% sur un an, selon les données.

Les importations de pièces détachées et matériaux ont aussi baissé de 1,4% sur la période citée à 72,4 milliards de dollars, générant un excédent commercial de 42,1 milliards de dollars dans ce secteur.

La diminution des exportations est attribuée principalement au ralentissement de la demande chinoise, lié à la guerre commerciale prolongée avec les Etats-Unis.

Baisse de 10% des exportations de pièces détachées durant janvier-mai - 1

Les exportations vers la Chine ont dégringolé de 18,8% sur les cinq mois, alors que celles vers la plus grande économie mondiale ont augmenté de 2,8%. Les expéditions vers le Japon se sont affaissées de 6,3%.

Les ventes à l'étranger de pièces détachées électroniques, dont les puces mémoire et écrans, ont constitué la plus grande baisse de 22,1%, celles de produits métallurgiques transformés ayant baissé de 17,5%.

En revanche, les exportations de pièces détachées pour les machines générales ont crû de 6,8% sur la période.

La Chine a été la plus grande source d'importation de pièces détachées et matériaux avec 23,1 milliards de dollars, suivie du Japon avec 11,1 milliards de dollars.

Les importations en provenance du Japon ont diminué de 8,4% en rythme annuel au cours des cinq premiers mois, donnant à la Corée du Sud un déficit commercial de 5,64 milliards de dollars avec le Japon sur ce segment.

Début juillet, le Japon a imposé des régulations plus sévères sur les exportations vers la Corée du Sud de trois matériaux, à savoir le polymère fluoré, la résine photosensible et le gaz de gravure, dans le cadre de représailles apparentes contre une dispute autour du travail forcé en temps de guerre.

Au début de ce mois-ci, le Japon a retiré à la Corée du Sud son statut de partenaire commercial préférentiel et Séoul en a fait de même.

Les restrictions d'exportation du Japon ont poussé la Corée du Sud à diversifier ses sources d'approvisionnement en pièces détachées et matériaux industriels clés, ainsi qu'à accélérer la localisation de leur production pour réduire la forte dépendance vis-à-vis du pays voisin.

Séoul a aussi promis d'effectuer de grands investissements dans 100 articles stratégiques importants afin d'assurer un approvisionnement stable en 2024.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus Economie
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.