Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(2e LD) Moon nomme Cho Kuk nouveau ministre de la Justice

09.09.2019 à 14h22
Cho Kuk. (Photo d'archives Yonhap)
Cho Kuk, nouveau ministre de la Justice, prend la direction de Cheong Wa Dae suite à l'annonce de la nomination, le lundi 9 septembre 2019.

SEOUL, 09 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a nommé ce lundi Cho Kuk au poste de ministre de la Justice, a annoncé la porte-parole présidentielle Ko Min-jung, ce malgré le tollé public autour de Cho et sa famille pour des manquements à l'éthique et éventuelles violations de la loi.

Moon a décidé de procéder à la nomination de Cho, professeur de droit et ancien conseiller présidentiel aux affaires civiles.

Cette décision illustre la détermination de Moon pour la réforme du système judiciaire du pays concernant notamment le rôle et le pouvoir des procureurs de la république. Elle marque aussi l'exacerbation de la querelle politique autour de la question de Cho.

Cette nomination est intervenue sur fond d'enquête ouverte par des procureurs sur des allégations selon lesquelles Cho et sa femme auraient falsifié des documents et usé de liens personnels pour aider leur fille à entrer dans des établissements d'enseignement supérieur. Des investissements douteux dans un fonds de capital-investissement privé ont été également remis en question.

Il y a un mois, Moon a désigné Cho à la tête du ministère de la Justice dans le cadre d'un remaniement gouvernemental.

Cho, proche collaborateur de Moon, est l'un des architectes du vaste plan du gouvernement progressiste visant à réformer le Parquet. L'un des projets phares est de créer une unité indépendante pour enquêter sur la corruption parmi les hauts fonctionnaires et d'octroyer une plus grande autorité à la police sur fond de controverse de longue date sur le «pouvoir sans égal» détenu par les procureurs.

Ce n'est un secret pour personne que le Parquet s'oppose fortement au plan de l'administration Moon.

Le mandat de Cho a déjà commencé de manière rétroactive au début de la journée, a annoncé Ko.

Moon a également nommé cinq autres nouveaux officiels de niveau ministériel choisis lors de la dernière refonte du gouvernement, pour les postes de ministres de la Science et de l'Egalité hommes-femmes, ainsi que de chefs de la Commission de la concurrence (FTC), de la Commission des services financiers (FSC) et de la Commission coréenne des communications (KCC).

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.