Go to Contents
RECHERCHE

Hallyu

L'ancien chef de YG interrogé pour la 2e fois sur des allégations de jeux d'argent

02.10.2019 à 10h12

SEOUL, 02 oct. (Yonhap) -- Yang Hyun-suk, ancien patron de YG Entertainment au cœur de scandales, a été convoqué hier pour la deuxième fois par la police et a subi un interrogatoire toute la journée sur des allégations de jeux d'argent et de violations de la loi sur le change jusqu'à peu après minuit.

Yang, qui a dirigé l'une des plus grandes agences de K-pop, a quitté mercredi vers 0h10 le bureau de l'équipe chargée d'enquêter sur les crimes intellectuels de l'Agence de la police de Séoul (SMPA), dans le nord de la capitale, 14 heures après avoir été convoqué mardi matin en qualité de suspect.

Agé de 49 ans, il avait été mis en examen à la fin d'août par la même équipe policière sur des soupçons selon lesquels il aurait participé régulièrement à des jeux d'argent à Las Vegas et violé la loi sur le change pour financer des jeux avec Seungri, ancien membre du groupe de K-pop Bigbang.

Yang Hyun-suk, ancien patron de la maison de production de Bigbang, YG Entertainment, et soupçonné d'avoir joué régulièrement à des jeux d'argent à l'étranger, quitte le bâtiment de l'Agence de la police de Séoul, après y avoir passé la nuit pour un interrogatoire, le vendredi 30 août 2019.

Yang a dit à des journalistes devant le bureau qu'il s'est soumis sincèrement à l'interrogatoire et a donné des explications franches. Il a toutefois nié les soupçons de détournement de fonds de son entreprise pour les jeux d'argent.

Il n'a pas répondu à la question de savoir s'il a joué de l'argent avec Seungri, alors que ce dernier a aussi subi la semaine dernière un deuxième interrogatoire sur les jeux d'argent suspects. Yang et Seungri auraient parié respectivement 1 milliard de wons (environ 823.000 dollars) et 2 milliards de wons.

Yang a été aussi mis en examen en juillet pour avoir arrangé des services sexuels pour des investisseurs étrangers en 2014. Cependant, la police a décidé le 20 septembre d'abandonner les accusations de proxénétisme contre lui, citant le manque de preuves.

Yang a démissionné en juin de la direction de YG Entertainment après que plusieurs des artistes de l'agence ont été impliqués dans des scandales, notamment de consommation de drogue.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus Hallyu
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.