Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Plan de restructuration du secteur éducatif pour faire face au changement démographique

06.11.2019 à 10h24
Plan de restructuration du secteur éducatif pour faire face au changement démographique - 1

SEOUL, 06 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud a dévoilé mercredi une série de mesures pour restructurer le secteur de l'éducation, prévoyant un ajustement du nombre de postes d'enseignant, dans le cadre des efforts pour faire face à la future baisse importante de la population.

La feuille de route intervient alors que la quatrième économie d'Asie est confrontée à un vieillissement accéléré de sa population et à une faible natalité.

En 2018, le taux de fécondité de la Corée du Sud, le nombre moyen de bébés qu'une femme est susceptible d'avoir tout au long de sa vie, a atteint son plus bas niveau de 0,98, très loin du seuil de renouvellement de 2,1 qui permettrait au pays de maintenir sa population de 51 millions d'habitants.

La nouvelle série de mesures a pour but de «réviser les normes liées à la fourniture d'enseignants» et «améliorer la qualité des institutions de formation d'enseignants et ajuster le nombre d'enseignants en formation», selon le ministère de l'Education.

Même si le gouvernement n'a pas précisé de chiffre ni donné de plan pour une réduction des postes d'enseignant, la démarche rappelle le plan de 2017 visant à réduire le nombre d'enseignants à Séoul de 88%.

Ce plan a été vivement contesté par plusieurs centaines d'étudiants en formation universitaire pour devenir enseignant à l'école élémentaire. Ils sont descendus dans la rue pour exiger une garantie du nombre de postes réservés pour eux.

Le gouvernement a dit qu'il commencerait les discussions sur la révision pour l'année prochaine mais maintiendrait pendant un certain temps le plan actuel d'embauches établi en avril 2018 pour «conserver la confiance» sur la question sensible.

La feuille de route dévoilée aujourd'hui comporte aussi des mesures pour diversifier les types d'écoles et ouvrir des établissements scolaires dans les communautés locales sur fond de diminution du nombre d'élèves et d'enseignants dans les écoles primaires et secondaires.

Des données fournies par le gouvernement montrent que le nombre de personnes âgées de 6 à 17 ans devrait diminuer à 4,3 millions en 2030, contre 5,5 millions estimés en 2020. Le chiffre devrait baisser encore à 4 millions pour l'année 2040.

Le plan du gouvernement comprend aussi des mesures pour élargir la formation continue aux personnes âgées du pays.

Le nombre de Coréens de plus de 65 ans atteindra, selon les estimations, 19 millions en 2050, presque le double des 10 millions estimés pour 2025, selon les données du gouvernement.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.