Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

(LEAD) L'administration Moon fait le bilan de la moitié du quinquennat

10.11.2019 à 17h05
Noh Young-min (au milieu), secrétaire général de Cheong Wa Dae, prend la parole lors d'une conférence de presse conjointe avec Kim Sang-jo (à dr.), conseiller présidentiel aux politiques, Chung Eui-yong (à g.), chef du Bureau de la sécurité nationale du bureau présidentiel, pour présenter la direction des politiques du pays pour la seconde moitié du mandat du président Moon, le dimanche 10 novembre 2019 à Cheong Wa Dae.

SEOUL, 10 nov. (Yonhap) -- Le bureau présidentiel Cheong Wa Dae a affirmé ce dimanche la mise en œuvre du processus de paix de la péninsule coréenne avec patience, ses efforts étant restreints du fait de ses obligations internationales et des relations avec Pyongyang.

Noh Young-min, secrétaire général de la Maison-Bleue, a pourtant réaffirmé le principe de priorité de la paix sur la péninsule coréenne lors d'une conférence de presse organisée à l'occasion du début de la seconde moitié du quinquennat du président Moon Jae-in.

«Le gouvernement continuera à œuvrer au processus de paix sur la péninsule coréenne mais avec patience», a dit Noh.

Concernant la première moitié du quinquennat, il l'a jugée comme une période de «grande transformation».

«La première moitié du mandat du gouvernement de Moon Jae-in est marquée par un processus visant à surmonter le passé et normaliser le système national ainsi que par une période cherchant à jeter les bases d'une nouvelle république de Corée», a-t-il noté en utilisant le nom officiel du pays.

La crainte de la guerre qui était palpable avant l'investiture de Moon démontre bien la direction que devrait choisir la Corée du Sud, a indiqué Noh.

Le gouvernement a essayé de changer le paradigme économique du pays pour faire face à une évolution rapide de l'ordre international, a-t-il jugé.

«Il reste encore un long chemin à parcourir» pour que le peuple puisse pleinement bénéficier de diverses mesures politiques, a-t-il ajouté. «La deuxième moitié du mandat de l'administration Moon sera l'occasion de faire un bond en avant pour la nouvelle république de Corée, en s'appuyant sur la force de transformation créée».

Se joignant au point de presse, Chung Eui-yong, chef du Bureau de la sécurité nationale du bureau présidentiel, a également réaffirmé l'engagement de Cheong Wa Dae dans le processus de paix sur la péninsule coréenne, citant un accord militaire intercoréen, signé lors du voyage de Moon à Pyongyang l'année dernière.

Celui-ci a permis d'éviter «systématiquement» des affrontements accidentels le long de la frontière des deux Corées, offrant ainsi une «nouvelle chance» de démanteler le mécanisme de la guerre froide en Corée et de mettre en place un régime de paix, a dit Chung.

Le processus de paix est toujours confronté à des obstacles, mais la position ferme de l'administration Moon est que les conditions de sécurité ne devraient pas revenir à celles d'avant 2017, a-t-il dit.

Le chef du Bureau de la sécurité nationale a rappelé les trois principes que Moon a présentés dans son dernier discours à l'Assemblée générale des Nations unies : tolérance zéro pour la guerre, garantie mutuelle de sécurité et coprospérité.

Le gouvernement explorera des «moyens réalistes» de promouvoir une «coopération substantielle» entre les deux Corées, tout en continuant à renforcer la position de défense combinée basée sur l'alliance avec les Etats-Unis, a ajouté Chung.

eloise@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.