Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Kim Jong-un assiste à un show aérien et appelle à se tenir prêt pour combattre l'ennemi

17.11.2019 à 10h21

SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a assisté à un concours de combat aérien militaire et a appelé les pilotes à se préparer à combattre «des ennemis armés jusqu'aux dents», a annoncé samedi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

La démonstration aérienne s'est déroulée à l'aéroport de Wonsan-Kalma, sur la côte est du pays communiste, «de manière à laisser tous les appareils équipés d'un maximum d'armement effectuer un vol de bombardement et un vol de tir sous le commandement par des officiers du vol en formation», a indiqué la KCNA.

Après avoir regardé le show, Kim a exprimé sa «grande satisfaction» à l'égard des commandants de vol qui ont «pleinement démontré la puissance invincible» du «corps aérien» du dirigeant.

Kim a exhorté tous les pilotes à être «tout à fait prêts à appliquer efficacement» des tactiques aériennes aux opérations et aux batailles, ajoutant qu'il était important pour eux «de posséder un haut niveau de compétence en matière d'aviation, de bombardement et de tir en procédant systématiquement à des exercices de vol réguliers, selon les conditions simulées d'une guerre réelle dans les circonstances les plus difficiles».

«Nos pilotes doivent essayer de combattre des ennemis armés jusqu'aux dents avec une tactique et des idées géniales en toutes circonstances», a déclaré Kim.

Cette image, prise par la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) le 16 novembre 2019, montre des chasseurs MiG-29 lors d'un concours de combat aérien à l'aéroport de Wonsan Kalma. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

Dans le reportage de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV), des chasseurs MiG-29, MiG-21 et MiG-23 ainsi qu'un SU-25 semblaient participer à la démonstration.

38 North, un site Internet américain spécialisé dans les affaires nord-coréennes, a fait savoir précédemment que des dizaines d'avions militaires, dont des chasseurs MiG-15, MiG-17 et MiG-29 ainsi que des bombardiers II-28, avaient été apperçus garés à l'aéroport pour un éventuel spectacle aérien militaire, citant des images satellites.

La présence de Kim à l'événement a marqué sa première activité militaire publique en plus de deux mois, lorsque le Nord a testé un lance-roquettes multiple «de très grande taille» sous la supervision du leader nord-coréen en septembre.

Les médias officiels nord-coréens critiquent systématiquement la Corée du Sud et les Etats-Unis à propos de leurs manœuvres militaires combinées, exhortant Washington à abandonner sa «politique hostile» à son encontre.

Pyongyang dénonce depuis longtemps les exercices militaires conjoints des alliés comme étant une répétition d'invasion du Nord. De leurs côtés, les alliés maintiennent qu'il s'agit d'exercices de nature défensive.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au centre) sourit lors d'une séance photo avec des pilotes sur cette photo fournie par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) le 16 novembre 2019. La KCNA a signalé que Kim avait assisté à un concours de combat aérien militaire à l'aéroport Wonsan Kalma sur la côte est du Nord. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.