Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Trump demande au dirigeant nord-coréen d'«agir rapidement» et de «conclure un accord»

18.11.2019 à 09h17

WASHINGTON, 17 nov. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a demandé dimanche au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un d'«agir rapidement» et de «conclure un accord» avec lui pour le démantèlement du programme d'armes nucléaires de Pyongyang.

Le tweet de Trump est survenu dans un contexte où les négociations sur la dénucléarisation entre Washington et Pyongyang se trouvent dans l'impasse depuis que le deuxième sommet entre les deux dirigeants s'est terminé sans accord en février dernier. Le président américain a proposé une nouvelle rencontre bientôt.

«Je suis le seul à pouvoir vous permettre d'atteindre là où vous devez être», a-t-il écrit sur son compte Twitter. «Vous devriez agir rapidement et conclure un accord. A bientôt !»

Le président américain Donald Trump. (EPA=Yonhap)

La Corée du Nord recherche un allégement des sanctions et des garanties de sécurité en échange d'un démantèlement de son programme nucléaire mais les Etats-Unis proposent d'examiner d'abord les mesures de dénucléarisation concrètes et vérifiables.

Plus tôt dimanche, la Corée du Sud et les Etats-Unis ont annoncé le report de leurs prochains exercices aériens conjoints. La Corée du Nord avait averti d'une «plus grande menace» si les Etats-Unis ne changent pas de plan.

Pyongyang considère les exercices entre les alliés comme des «répétitions d'invasion» même si Séoul et Washington assurent que ces exercices sont défensifs par nature.

Le secrétaire américain à la Défense Mark Esper a qualifié la décision d'«acte de bonne volonté» destinée à promouvoir un environnement en faveur de la diplomatie et a appelé Pyongyang à «retourner à la table des négociations sans conditions préalables ni hésitation».

La Corée du Nord a fixé comme date limite la fin de cette année pour que les Etats-Unis proposent une offre acceptable pour leurs négociations.

La semaine dernière, Kim Myong-gil, le principal négociateur nucléaire nord-coréen, a avancé que Washington avait suggéré une autre séance de pourparlers de niveau opérationnel en décembre. Pyongyang a la volonté de discuter seulement si Washington vient avec une solution «fondamentale», a-t-il dit.

Les dernières discussions entre les deux parties ont eu lieu en octobre dernier à Stockholm, en Suède, après que Trump et Kim sont convenus de reprendre les négociations lors de leur rencontre impromptue à la frontière intercoréenne en juin. Cependant, ces discussions n'ont abouti à aucun accord.

Trump a répondu dans un tweet, en faisant référence à la récente attaque de la Corée du Nord contre l'ancien vice-président américain Joe Biden, un candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis.

«Monsieur le président, Joe Biden est peut-être endormi et très lent mais il n'est pas un "chien enragé"», a écrit Trump, s'adressant à Kim par son titre officiel. «Il est en réalité meilleur que cela.»

mjp@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.