Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Une exposition de hanbok se déroulera au musée Guimet de Paris jusqu'en mars prochain

04.12.2019 à 09h54
Des visiteurs regardent des œuvres de la défunte Lee Young-hee, créatrice de hanbok, le costume traditionnel coréen, au musée national des Arts asiatiques-Guimet, à Paris, le lundi 2 décembre 2019.
Cette photo montre des œuvres de la défunte Lee Young-hee, créatrice de hanbok, le costume traditionnel coréen, qui sont exposées au musée national des Arts asiatiques-Guimet à Paris. L'exposition du musée Guimet, baptisée «L'Etoffe des rêves de Lee Young-hee, Séoul-Paris», se déroulera du 4 décembre au 9 mars de l'année prochaine. (Photo fournie par la Maison de Lee Young Hee. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- Grâce à une donation d'environ 300 œuvres de la défunte Lee Young-hee, créatrice de hanbok, le costume traditionnel coréen, le musée national des Arts asiatiques-Guimet, à Paris, a organisé une exposition temporaire baptisée «L'Etoffe des rêves de Lee Young-hee, Séoul-Paris».

Le travail de Lee Young-hee, y compris des hanbok qu'elle a montrés à Paris en 1993, sera exposé au musée du 4 décembre au 9 mars de l'année prochaine.

A partir de 1993, Lee avait participé à des défilés de collections prêt-à-porter et haute couture à Paris pendant 13 ans pour présenter la beauté du hanbok sur la scène internationale de la mode. A cette occasion, le musée Guimet s'est intéressé à ses œuvres et a demandé à sa famille une donation textile.

L'exposition se concentre sur son rêve de faire connaître la beauté du hanbok dans le monde entier. Elle présente notamment des costumes en ramie et en chanvre, des matériaux traditionnels qui sont caractérisés par leur texture rugueuse. Ils se distinguent aussi par leur couleur originale.

Après avoir entamé sa carrière de créatrice de hanbok à l'âge de 40 ans, Lee est devenue une grande figure de la mode coréenne. Elle est décédée le 17 mai de l'année dernière à l'âge de 82 ans.

Lee a été décorée en octobre de l'année dernière de la médaille Geumgwan de l'ordre du Mérite culturel, la plus haute distinction dans le domaine culturel, pour ses contributions au développement et à la modernisation du hanbok et à sa promotion dans le monde.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.