Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

La Corée du Sud s'engage à développer un missile sol-air de longue portée

04.12.2019 à 20h56

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud a décidé ce mercredi de mettre au point son propre missile sol-air de longue portée (L-SAM), après des années de recherche, a déclaré l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA).

La Corée du Sud travaille depuis 2014 au développement de cet intercepteur terrestre à longue portée dans le cadre de ses efforts visant à renforcer ses capacités de défense aérienne face aux menaces persistantes de la Corée du Nord.

Elément clé de la Korea Air and Missile Defense (KAMD), l'intercepteur est conçu pour abattre des missiles balistiques à une altitude d'environ 50 à 60 kilomètres dans leur phase terminale.

Après avoir tenu une réunion présidée par le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo, le comité de promotion des projets de défense a décidé de lancer le projet d'une valeur d'environ 970 milliards de wons (812,74 millions de dollars) après un processus de développement exploratoire qui a duré un an, selon la DAPA.

L'Agence pour le développement de la défense (ADD), qui est en charge du projet, va passer des contrats avec plusieurs entreprises privées du secteur de la défense ce mois-ci, a ajouté la DAPA.

Le missile devrait être mis en service vers 2028, si le développement est achevé vers 2024 comme prévu, selon les autorités.

Au cours de la réunion, le comité a également approuvé le plan de développement d'une frégate de 3.000 tonnes de classe Ulsan Batch-III à compter de l'an prochain. La Corée du Sud a décidé de construire ce navire en 2015 pour remplacer les frégates vieillissantes.

Le gouvernement cherche à achever son développement vers 2024, selon la DAPA.

Le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo (2e à partir de la droite) prend la parole lors d'une réunion de hauts commandants à Séoul le 4 décembre 2019.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.