Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

La Corée du Sud va interdire aux touristes étrangers d'obtenir un permis de conduire

14.12.2019 à 11h00

SEOUL, 14 déc. (Yonhap) -- Les visiteurs étrangers de courte durée ne pourront bientôt plus obtenir un permis de conduire sud-coréen, la révision de la loi pertinente étant imminente, a déclaré lundi la police.

La révision de la loi sur la circulation routière, qui ne permettra qu'aux étrangers enregistrés d'obtenir un permis de conduire, est en attente d'adoption en session plénière de l'Assemblée nationale, selon l'Agence de la police nationale.

Les étrangers enregistrés sont ceux qui restent plus de 90 jours en Corée du Sud. Si le projet de loi est approuvé, les visiteurs étrangers de courte durée ne pourront plus obtenir un permis de conduire sud-coréen.

Ce changement est motivé par le fait que de nombreux touristes étrangers, pour la plupart Chinois, ont obtenu relativement facilement un permis de conduire sud-coréen après avoir suivi des cours de conduite intensifs et ont causé des accidents de la circulation dans des pays tiers.

Au total, 5.977 permis de conduire locaux ont été délivrés à des visiteurs étrangers de courte durée au cours des 11 premiers mois de cette année, les Chinois représentant 90,2% des bénéficiaires, soit 5.389 personnes, selon la police.

Ce chiffre s'est élevé à 7.822 en 2015 et 7.213 en 2016. En raison d'un différend bilatéral entre Séoul et Pékin, ce nombre est tombé à 3.748 en 2017, mais a rebondi à 4.675 l'an dernier. Les chiffres excluent les ressortissants chinois enregistrés qui ont obtenu un permis de conduire sud-coréen.

Selon des personnes bien informées, il serait plus facile d'obtenir un permis de conduire en Corée du Sud qu'en Chine. En Corée du Sud, par exemple, les candidats au permis de conduire doivent suivre au moins 13 heures de formation obligatoire, soit environ un cinquième de ce qui est demandé en Chine.

Les titulaires d'un permis sud-coréen peuvent conduire en Europe et aux Etats-Unis, ainsi qu'en Chine. Mais certains pays européens se sont plaints des accidents de la circulation causés par des Chinois titulaires d'un permis de conduire coréen. Pour des raisons similaires, le gouvernement chinois a également demandé à Séoul de limiter la délivrance de permis de conduire aux touristes chinois.

Centre de test de conduite en Corée du Sud. (photo d'archives)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.