Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

La Corée du Nord dit avoir effectué un «autre test important»

15.12.2019 à 10h01
La Corée du Nord dit avoir effectué un «autre test important» - 1

SEOUL, 15 déc. (Yonhap) -- La Corée du Nord a affirmé samedi qu'elle utiliserait les nouvelles technologies qui ont récemment été testées pour développer une arme stratégique afin de contrer la menace nucléaire américaine, faisant monter davantage les tensions avec les Etats-Unis à l'approche de la date butoir de fin d'année.

Pak Jong-chon, le chef d'état-major des armées nord-coréennes, a dit que la Corée du Nord a «stocké une puissance énorme» et que ses forces militaires étaient totalement prêtes à mettre en action n'importe quelle décision du dirigeant Kim Jong-un.

«Les données, expériences et nouvelles technologies sans prix obtenues lors des récents tests dans les recherches liées aux sciences de la défense seront entièrement mises en application pour le développement de la nouvelle arme stratégique de la RPDC (République populaire démocratique de Corée) pour contenir et maîtriser de manières définitive et fiable la menace nucléaire des Etats-Unis», a indiqué Pak dans un communiqué publié par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Cette déclaration est survenue plusieurs heures après que la Corée du Nord a affirmé avoir réalisé avec succès un «autre test important» au site de lancement de satellites de Sohae, à Tongchang-ri. Pyongyang a mis la pression sur Washington pour que ce dernier fasse une nouvelle proposition avant la fin de l'année en menaçant que, s'il ne le fait pas, le Nord pourrait mettre fin aux négociations avec les Etats-Unis et prendre une «nouvelle voie».

Le régime nord-coréen n'a pas donné de détail sur le test qui a duré sept minutes vendredi soir, mais de nombreux experts s'accordent à parler d'essai de moteur destiné à des fusées de longue portée.

Six jours plus tôt, le Nord avait mené un «test très important» sur le même site, sur sa côte ouest. Cette semaine, Séoul a confirmé qu'un moteur de fusée avait été testé.

A propos du dernier essai, un responsable du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) a fait savoir qu'aucun projectile n'a été détecté et que les services de renseignement de la Corée du Sud et des Etats-Unis cherchent actuellement à déterminer avec exactitude ce qui a été testé.

«Nous observons de près les activités à et autour du site de Tongchang-ri et étudions les informations concernant le dernier test ainsi que l'annonce du Nord, avec les Etats-Unis», a-t-il dit, ajoutant que «de nombreux éléments cette fois-ci» sont similaires à ceux du test de la semaine passée.

Alors que la fin de l'année se rapproche, les inquiétudes sur un possible redémarrage des tests d'armes nucléaires et des lancements de missiles balistiques intercontinentaux au Nord ont augmenté. Pyongyang a récemment déclaré que la tâche reviendrait à Washington de choisir son «cadeau de Noël».

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.