Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Biegun rencontrera Moon sur fond de tensions suite à des essais de moteur de fusée du Nord

16.12.2019 à 09h14

SEOUL, 16 déc. (Yonhap) -- Le représentant spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, rencontrera ce lundi le président Moon Jae-in et d'autres hauts officiels de Séoul pour discuter des moyens de faire retourner la Corée du Nord à la table de dialogue sur fond d'escalade de tensions suite à ses essais de moteur de fusée ce mois-ci.

Le négociateur nucléaire américain est arrivé la veille en Corée du Sud alors que Pyongyang augmente la pression sur Washington pour que ce dernier fasse une proposition acceptable avant la date fixée à la fin de l'année pour faire avancer leurs négociations nucléaires, actuellement à l'arrêt.

Biegun rendra une visite de courtoisie à Moon au bureau présidentiel à 11h. Il s'agira de sa première rencontre avec le chef de l'Etat depuis septembre de l'année dernière, juste avant un sommet intercoréen à Pyongyang.

Avant l'entretien avec Moon, l'officiel américain, candidat au poste de secrétaire d'Etat adjoint, rencontrera séparément le vice-ministre des Affaires étrangères Cho Sei-young, puis son homologue Lee Do-hoon au ministère à Séoul.

Le représentant spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, Stephen Biegun arrive le dimanche 15 décembre 2019 à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul.

Après ses discussions avec Lee, Biegun publiera un bref communiqué qui devrait comporter une demande des Etats-Unis adressée au Nord pour qu'il revienne à la table des négociations et s'abstienne de mener des actes provocants qui pourraient mettre le processus de dialogue en péril.

Les inquiétudes persistent quant au fait que le régime pourrait s'écarter du processus de dialogue en renforçant les tensions avec une menace de prendre une «nouvelle voie» si la date butoir n'est pas respectée.

Le 7 décembre et samedi dernier, le Nord a effectué des tests «importants» sur son site de lancement de satellites de Tongchang-ri, suscitant des spéculations sur des préparations pour un essai de fusée de longue portée.

Le voyage de Biegun a donné lieu à des rumeurs selon lesquelles il pourrait se rendre au village intercoréen de Panmunjom pour essayer d'entrer en contact avec les Nord-Coréens. Mais il reste à voir si un tel contact pourra se concrétiser alors qu'aucun des deux camps ne cède du terrain.

Si l'envoyé américain prévoit de transmettre une lettre personnelle du président américain Donald Trump au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, il pourrait rencontrer des officiels nord-coréens, ont prédit des observateurs.

Les Etats-Unis et la Corée du Nord ont tenu en octobre dernier des discussions nucléaires de niveau opérationnel en Suède. Cependant, les pourparlers ont fait peu de progrès, le Nord ayant accusé les Etats-Unis d'être venus à la table des négociations «les mains vides».

Depuis, Pyongyang a durci ses exigences, en demandant à Washington d'enlever «tous les obstacles» qui menacent la sécurité du Nord et empêchent son développement. Les demandes semblent être des appels à l'allégement des sanctions et à des garanties de sécurité.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.