Go to Contents
RECHERCHE

National

(3e LD) Nouveau coronavirus : la Corée du Sud va évacuer ses ressortissants de Wuhan cette semaine

28.01.2020 à 20h51

SEOUL, 28 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud va envoyer quatre vols charter vers la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, de jeudi à vendredi, afin de rapatrier ses ressortissants, ont déclaré des responsables gouvernementaux, dans un contexte de préoccupations concernant la propagation mondiale du nouveau coronavirus originaire de Chine.

Quelque 700 Sud-Coréens devraient être évacués, a déclaré le deuxième vice-ministre des Affaires étrangères Lee Tae-ho lors d'un point de presse tenu après une réunion ministérielle d'urgence.

«La décision a été prise alors que le nouveau coronavirus qui s'est déclaré en Chine se répand rapidement et suite au fait que le gouvernement chinois a suspendu les vols et les transports à Wuhan et dans ses régions environnantes et que les fournitures médicales deviennent limitées», a déclaré Lee.

Les personnes évacuées seront mises en quarantaine avant de monter à bord des avions et seront isolées dans deux installations gouvernementales non identifiées après leur arrivée en Corée du Sud, a-t-il ajouté.

Chaque vol, probablement de la compagnie aérienne Korean Air, transportera une équipe médicale de deux personnes maximum, composée d'un agent de quarantaine et d'un travailleur médical, selon le gouvernement.

Les personnes évacuées seront soumises à un contrôle de quarantaine juste avant et après les vols. Celles qui présenteront des symptômes quels qu'ils soient se seront pas autorisées à quitter la ville, conformément aux directives du gouvernement chinois.

Le deuxième vice-ministre des Affaires étrangères Lee Tae-ho donne un point de presse le 28 janvier 2020 au ministère des Affaires étrangères à Séoul pour annoncer l'évacuation des ressortissants sud-coréens à Wuhan.
Des Sud-Coréens et étrangers qui ont pris un avion depuis la Chine font vérifier leur température corporelle à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, alors que le gouvernement intensifie ses efforts de quarantaine visant à freiner la propagation du nouveau coronavirus, le 28 janvier 2020.

La décision d'évacuation a été prise après que le consulat général de Corée du Sud à Wuhan a mené lundi une enquête sur ses ressortissants dans la région afin de déterminer s'ils souhaitaient être évacués.

Présidant la réunion tenue plus tôt, le Premier ministre Chung Sye-kyun a déclaré que le gouvernement prendra des mesures «actives» pour évacuer les Sud-Coréens qui veulent rentrer chez eux depuis Wuhan, d'où le virus est originaire.

«Le gouvernement n'épargnera aucun effort pour remplir son devoir de protection des Sud-Coréens qui séjournent dans des pays étrangers», a déclaré Chung.

Le gouvernement prévoit également de fournir quelque 2 millions de masques et autres articles de secours médical, dont 200.000 vêtements et lunettes de protection, lorsqu'il enverra ces avions en Chine, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

La Chine a suspendu tous les trains, vols et transports publics reliant Wuhan la semaine dernière, imposant une mise en quarantaine de la ville située dans la province du Hubei. Le virus a tué au moins 106 personnes et en a infecté plus de 4.500 rien qu'en Chine.

La Corée du Sud a relevé son niveau d'alerte aux maladies infectieuses au troisième plus haut cran lundi, le pays ayant signalé quatre cas confirmés du coronavirus de Wuhan.

«Le gouvernement donnera la priorité à la sécurité de son peuple et prendra des mesures préventives», a déclaré Chung.

Le Premier ministre a ordonné aux agences gouvernementales de s'attaquer aux fausses nouvelles qui pourraient engendrer des craintes infondées sur la maladie. Il a également demandé aux autorités sanitaires d'organiser régulièrement un point de presse pour permettre aux gens de saisir précisément la situation.

La Corée du Sud a rejoint les quelques pays, dont les Etats-Unis et le Japon, qui se préparent à évacuer leurs citoyens à Wuhan par avion.

Le président Moon Jae-in a appelé lundi à contrôler rigoureusement les personnes en provenance de Wuhan et a souligné la nécessité de «mesures préventives» pour freiner la propagation du virus.

Le gouvernement compte isoler pendant 14 jours les personnes qui seront évacuées, ce qui, selon certains experts, correspond à la période d'incubation du virus.

Plus tôt dans la journée, le ministère de l'Intérieur a mis en place une équipe d'urgence afin de soutenir les efforts du gouvernement pour contenir le nouveau coronavirus.

Le gouvernement a lancé une telle équipe pour la première fois depuis septembre 2018, quand le pays a combattu à l'épidémie du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS).

as26@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.