Go to Contents
RECHERCHE

Corée du Nord

Coronavirus : le Rodong Sinmun considère la prévention comme une question d'existence nationale

29.01.2020 à 10h35

SEOUL, 29 jan. (Yonhap) -- Le Rodong Sinmun, organe de presse du Parti du travail, a appelé ce mercredi à une campagne nationale pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus, décrivant ces efforts préventifs comme une «question politique importante» pouvant affecter l'existence nationale.

Les médias nord-coréens traitent presque quotidiennement l'épidémie à propagation rapide de la maladie de type pneumonie en Chine et dans d'autres pays, ainsi que les mesures prises par Pyongyang pour empêcher le virus d'entrer en Corée du Nord, bien qu'il n'ait confirmé aucun cas sur son sol.

«Toutes les organisations du Parti devraient considérer les efforts visant à bloquer la propagation du nouveau coronavirus comme une question politique importante qui concerne l'existence nationale et renforcer l'activité politique (liée)», a déclaré le Rodong Sinmun dans un article.

Le quotidien a également exhorté les organisations du Parti à mener des «efforts actifs» pour la surveillance médicale, le diagnostic ainsi que la recherche et développement de médicaments de traitement du nouveau virus.

Dans un article séparé, le journal a souligné les craintes liées au nouveau virus, affirmant que Pékin a expliqué que le coronavirus peut être transmis par une personne ne présentant aucun symptôme et qu'environ 5 millions d'individus ont quitté la ville de Wuhan, l'épicentre de la maladie, avant qu'elle ne soit soumise à une quarantaine.

Pyongyang aurait décidé de placer en isolement pendant un mois tous les étrangers arrivant dans le pays via la Chine dans le cadre des initiatives visant à empêcher la propagation de la nouvelle souche de coronavirus dans le pays reclus.

Le Nord a également demandé aux responsables sud-coréens travaillant au bureau de liaison conjoint dans la ville frontalière de Kaesong, au nord de la frontière intercoréenne, de porter des masques, selon le ministère sud-coréen de l'Unification. La Corée du Sud a signalé quatre cas confirmés de nouveau coronavirus depuis le début de la semaine dernière.

Cette image, tirée de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV), montre un haut fonctionnaire du ministère de la Santé publique donnant une interview sur les mesures prises par Pyongyang pour empêcher la nouvelle souche de coronavirus, qui se propage en Chine et dans certaines parties de l'Asie, d'entrer dans le pays. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus Corée du Nord
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.