Go to Contents
RECHERCHE

Sport/Culture

Le livre présentant le script et storyboards de «Parasite» en tête des ventes en ligne

14.02.2020 à 11h00
Le livre de Bong dans une librairie à Séoul le 11 février 2020.

SEOUL, 13 fév. (Yonhap) -- Un ensemble de livres contenant le script et les storyboards dessinés à la main par le réalisateur de «Parasite» ont occupé la tête des ventes locales de livres cette semaine suite à la victoire historique du film aux Oscars.

Le coffret en deux volumes s'est vendu à 1.110 exemplaires sur la librairie en ligne Yes24 rien que la journée de lundi, le jour (heure coréenne) où le film a remporté quatre Oscars, devenant ainsi l'un des dix livres les plus vendus chez le principal libraire en ligne.

Mercredi, le livre était le plus vendu sur Yes24 ainsi que sur le site Internet de Kyobo Book Center, la plus grande chaîne de librairies en Corée du Sud.

Le livre a également été en tête du classement des ventes hebdomadaires d'un autre grand distributeur de livres en ligne, Aladin, pour la deuxième semaine de février.

Cette ruée est survenue après que «Parasite» a remporté quatre prix, dont celui du meilleur film, à la 92e cérémonie des Oscars qui s'est tenue dimanche à Los Angeles.

Le film sud-coréen est devenu le premier dans l'histoire de l'Académie, riche de 92 ans, à gagner à la fois le prix du meilleur long métrage international et celui du meilleur film. Il a également remporté les Oscars du meilleur réalisateur et du meilleur scénario original, propulsant le réalisateur Bong Joon-ho sur le devant de la scène cinématographique internationale.

Composés principalement du scénario du film et des esquisses des scènes de la main de Bong, ainsi que de ses commentaires et interviews, les volumes donnent un rare aperçu de l'esprit créatif du réalisateur ainsi que de certaines histoires du making-of du film.

Ayant lui-même été étudiant en dessin d'animation, les croquis et dessins auraient été une source majeure d'inspiration et de créativité pour Bong, dont les œuvres sont si détaillées que les spectateurs l'ont surnommé «Bongtail», contraction de Bong et de «detail» (détail).

L'éditeur, Plain Archive, n'a pas corrigé ou édité les fautes d'orthographe ou d'écriture de la main dansante de Bong dans les storyboards afin de présenter de la manière la plus authentique possible le processus intime de l'écriture et de la réalisation.

«Cela fait 20 ans que je suis réalisateur de films. Je trouve des idées, j'écris un scénario, je dessine des story-boards, je tourne les scènes, je monte et j'enregistre. Les 20 années que j'ai passées n'ont été que sept répétitions du processus et j'espère pouvoir répéter le processus continuellement», a déclaré Bong dans la préface. Il a réalisé sept longs métrages, dont «Parasite».

A propos de ces volumes, Bong a déclaré qu'ils sont «les témoignages des moments où je suis le plus seul et le plus solitaire, les témoignages les plus personnels et les plus tranquilles (qui ont été faits) avant de passer par le chaos excitant du tournage».

Selon les livres, Bong s'est inspiré de deux affaires criminelles célèbres.

Il s'est inspiré d'une image du bunker de Josef Fritzl, vue dans «Josef Fritzl" : Story of a Monster» de Netflix, pour créer le bunker en sous-sol dans le film «Parasite».

Une histoire de meurtre française bien connue impliquant les sœurs Papin a été une source d'inspiration majeure dès le début de l'écriture du scénario. Bong s'est continuellement référé à l'histoire de deux sœurs et femmes de ménage qui ont tué leurs maîtres dans un village français en 1933 lorsqu'il écrivait «Parasite».

Le livre présentant le script et storyboards de «Parasite» en tête des ventes en ligne - 2

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus Sport/Culture
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.