Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Réduction de la peine de prison à 18 ans pour la conseillère occulte de l'ex-présidente Park dans un nouveau procès

14.02.2020 à 17h20
Cette photo d'archives non datée montre Choi Soon-sil, une amie de longue date aujourd'hui incarcérée de l'ex-présidente Park Geun-hye.

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- La confidente de longue date de l'ancienne présidente désormais emprisonnée, Park Geun-hye, a été condamnée ce vendredi à 18 ans de prison dans le cadre d'un nouveau procès pour corruption dans une cour d'appel de Séoul.

La Haute Cour de Séoul a commué la peine de prison pour Choi Soon-sil, qui était connue comme la confidente de Park pendant sa présidence entre 2013 et 2017, de 20 ans à 18 ans lors du réexamen de son jugement précédent ordonné par la Cour suprême en août dernier.

En février 2018, Choi a été condamnée par la cour d'appel de Séoul à 20 ans de prison avec une amende de 20 milliards de wons (16,9 millions de dollars) et une pénalité de 7 milliards de wons pour une série d'accusations de corruption liées à un scandale de trafic d'influence qui a contraint Park à être destituée début 2017.

Choi, 64 ans, a été reconnue coupable d'avoir exploité ses relations avec l'ancienne présidente et d'avoir forcé une cinquantaine de conglomérats à payer un total de 77,4 milliards de wons à deux fondations à but non lucratif qu'elle contrôlait. Elle se serait aussi mêlée de diverses affaires d'Etat et aurait eu accès à des dossiers confidentiels, même si elle n'occupait aucun poste et n'avait aucune autorité officielle au sein du gouvernement.

Mais la plus haute juridiction a renvoyé l'affaire devant la Haute Cour de Séoul en août dernier, ordonnant la révision de la décision. Elle a dit que Choi pourrait être non coupable d'une partie des accusations de coercition.

Au procès en cassation, les procureurs ont demandé le mois dernier une peine de prison de 25 ans, une amende de 30 milliards de wons et une pénalité de 7,05 milliards de wons.

Tout au long de ses procès, Choi a plaidé non coupable, arguant que toutes les accusations avaient été fabriquées sous la pression de l'opinion publique.

Dans son nouveau jugement, la Haute Cour de Séoul a réduit la durée de sa peine de prison de deux ans et le montant de pénalité à 6,3 milliards de wons alors que son amende est restée inchangée.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.