Go to Contents
RECHERCHE

National

Coronavirus : un avion présidentiel pour évacuer les Sud-Coréens du navire de croisière

18.02.2020 à 08h59

SEOUL, 18 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud discute actuellement avec le Japon de son projet d'envoyer un avion présidentiel pour évacuer ses ressortissants du bateau de croisière bloqué au Japon, ont annoncé lundi des officiels.

«Le gouvernement est en pourparlers avec le gouvernement japonais pour envoyer un avion présidentiel à l'aéroport de Haneda au Japon le 18 février et ramener les ressortissants sud-coréens qui sont à bord du Diamond Princess ancré au port de Yokohama au Japon et souhaitent rentrer au pays», a indiqué Séoul.

Le navire est amarré à un quai à Yokohama au Japon depuis deux semaines. Plus de 400 passagers et membres d'équipage du navire auraient été infectés par le nouveau coronavirus, surnommé Covid-19.

Il y a 14 Sud-Coréens, neuf passagers et cinq membres d'équipage, et aucun d'entre eux n'a été infecté, selon des responsables ici.

Le gouvernement avait déclaré auparavant qu'il trouverait des moyens de ramener dans le pays les passagers et membres d'équipage sud-coréens qui souhaitaient rentrer.

«Nous ne pouvons pas dire exactement combien rentreront en Corée du Sud, car certains d'entre eux n'ont toujours pas décidé», a déclaré une source gouvernementale plus tôt.

Pendant ce temps, le ministère de la Santé et des Affaires sociales a déclaré que ceux qui rentreront chez eux seraient placés en quarantaine pendant au moins deux semaines, la période d'incubation présumée du Covid-19.

«La mise en quarantaine de personnes est jugée nécessaire et fait suite à des mesures similaires prises par Séoul pour les ressortissants sud-coréens évacués de Wuhan, en Chine, et des membres de leur famille immédiate», a fait savoir le vice-ministre de la Santé, Kim Gang-lip, lors d'un point de presse.

Le pays a transporté par avion plus de 800 Sud-Coréens depuis Wuhan, l'épicentre de l'épidémie de Covid-19.

Environ 700 d'entre eux ont été libérés après avoir été placés en quarantaine pendant deux semaines.

Cette photo prise le 15 février 2020 montre le Diamond Princess bloqué à un quai à Yokohama, au Japon.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.