Go to Contents
RECHERCHE

National

Moon demande des mesures économiques «spéciales» pour les «situations d'urgence» causées par le virus

18.02.2020 à 14h02

SEOUL, 18 fév. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a ordonné mardi au gouvernement de prendre toutes les mesures économiques «spéciales» nécessaires pour traiter les «situations d'urgence» provoquées par la propagation continue du nouveau coronavirus, appelé également Covid-19.

«Les situations d'urgence nécessitent une prescription urgente. La situation actuelle est beaucoup plus grave que (nous) le pensions», a-t-il déclaré à l'ouverture d'une réunion hebdomadaire du gouvernement à Cheong Wa Dae.

Le président a souligné que «c'est le moment où des mesures spéciales sont absolument nécessaires pour utiliser tous les moyens possibles que le gouvernement peut mobiliser».

Le président Moon Jae-in dirige une réunion gouvernementale à Cheong Wa Dae à Séoul, le mardi 18 février 2020.

La forte demande de Moon reflète sa résolution pour minimiser l'impact de l'épidémie sur l'économie sud-coréenne qui s'est redressé au dernier trimestre de 2019.

Il a mis l'accent sur l'importance de mesures préemptives et opportunes pour remettre l'économie sur la bonne voie.

Il a indiqué que l'approbation du cabinet pour l'utilisation du fonds d'urgence du gouvernement face au Covid-19 devait marquer juste un «début», en ajoutant qu'une mise en application rapide du budget de l'Etat est une mesure fondamentale que le gouvernement doit prendre.

«Ce n'est pas suffisant», a-t-il ajouté. «Afin de répondre aux situations d'urgence économiques, je veux que vous fassiez preuve d'imagination pour des politiques qui vont au-delà des attentes, sans aucune restriction.»

Il a cité l'expansion des mesures fiscales incitatives et la réforme des régulations dans le but de promouvoir les investissements des entreprises, ainsi qu'un soutien financier spécial pour les PME et des mesures visant à alléger les loyers des propriétaires de petits commerces.

Moon a demandé à l'Assemblée nationale de coopérer avec le gouvernement pour s'attaquer aux problèmes.

Plus tôt dans la journée, la Corée du Sud a rapporté un 31e cas de contamination au virus malgré des signes de ralentissement de la propagation de la maladie alors que le réseau de quarantaine à travers le pays apparaît comme solide.

Moon a aussi noté que la lutte contre le virus n'était pas un problème limité à la Corée du Sud, en demandant une étroite coopération internationale.

«En plus de la situation en Chine, toujours grave, celle au Japon, qui s'aggrave, émerge comme une autre variable», a-t-il dit. «Pour se protéger d'une maladie contagieuse, il est important pour les pays voisins de stabiliser la situation le plus tôt possible.»

Moon a indiqué qu'il était nécessaire pour la Corée du Sud de s'associer avec les voisins pour éviter une catastrophe transfrontalière.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.