Go to Contents
RECHERCHE

National

(4e LD) Arrivée au Japon de l'avion présidentiel pour évacuer 5 personnes du bateau de croisière

18.02.2020 à 16h08
Arrivée à Tokyo
Un avion présidentiel décolle le mardi 18 février 2020 de la base aérienne de Séoul, située à Seongnam, au sud de Séoul, pour ramener quatre ressortissants et un conjoint japonais se trouvant à bord d'un bateau de croisière, ancré dans un port près de Tokyo.

SEOUL, 18 fév. (Yonhap) -- Un avion présidentiel de la Corée du Sud est arrivé ce mardi au Japon pour évacuer quatre ressortissants et un conjoint japonais du bateau de croisière en quarantaine, ancré dans un port près de Tokyo, alors que les cas d'infection au nouveau coronavirus (Covid-19) continuent à augmenter à l'intérieur du bateau, ont fait savoir ce mardi des officiels.

L'avion, un VCN-235, est arrivé à l'aéroport international de Haneda au Japon quelques heures après son départ de la base aérienne de Séoul, située à Seongnam, au sud de Séoul.

L'avion rentrera à l'aéroport international de Gimpo demain matin vers 8h, selon le plan du gouvernement.

Quatorze ressortissants sud-coréens, neuf passagers et cinq membres d'équipage, sont à bord du Diamond Princess depuis que la première infection au Covid-19 a été rapportée le 5 février sur le paquebot. Le nombre de cas est monté en flèche à plus de 450 pour un total de 3.700 personnes à bord.

Parmi les Sud-Coréens sur le bateau, aucun d'entre eux n'est touchée par la maladie contagieuse.

Seules cinq personnes seront évacuées par cet avion alors que les autres ressortissants auraient exprimé leur souhait de rester sur le bateau, notamment en raison de leur statut résidentiel et de l'absence de proches en Corée du Sud. Parmi les 14 Sud-Coréens, 11 sont résidents permanents au Japon, avait fait savoir plus tôt le ministère des Affaires étrangères.

A leur arrivée, les personnes évacuées du paquebot seront placées en isolement pendant deux semaines dans un centre de quarantaine à l'aéroport international d'Incheon, selon Kim.

Il s'agit de la dernière de la série d'opérations aériennes d'évacuation de la Corée du Sud depuis un pays étranger touché par le virus. Le gouvernement a déjà envoyé trois avions à Wuhan, en Chine, fin janvier et début février afin de rapatrier près de 800 concitoyens et membres chinois de leur famille.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.