Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

(LEAD) Séoul à la recherche d'un budget additionnel et d'autres mesures pour minimiser l'impact du virus sur l'économie

28.02.2020 à 15h17

SEOUL, 28 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé vendredi des mesures d'urgence d'une valeur de plus de 16 milliards de dollars afin d'amortir les retombées de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), en s'engageant également à établir un budget additionnel de plus de 6.000 milliards de wons (5 milliards de dollars) pour minimiser l'impact du virus sur l'économie.

«Les difficultés se voient clairement dans de réels indicateurs économiques», a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances Hong Nam-ki en ajoutant que le gouvernement proposera la semaine prochaine un projet de loi pour le budget supplémentaire à l'Assemblée nationale.

Hong a indiqué que la proposition serait conçue pour un budget plus important que celui de 6.200 milliards de wons qui a été établi pour répondre au syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Mers) en 2015.

Le ministre de l'Economie et des Finances Hong Nam-ki (3e à partir de la g.) prend la parole lors d'une conférence de presse conjointe à Séoul, le vendredi 28 février 2020, pour expliquer des mesures visant à minimiser l'impact de l'apparition du nouveau coronavirus.

Le ministère a dit qu'il travaillerait pour obtenir l'approbation du Parlement pour un budget additionnel avant la fin du mois prochain et appliquerait au moins 75% du budget durant les deux premiers mois suivant son adoption pour des effets rapides.

La consommation locale a dégringolé depuis le premier cas d'infection dans le pays à la fin du mois dernier et encore plus depuis le 19 février, quand le pays a commencé à voir des infections de masse.

La semaine dernière, les ventes des principaux grands magasins ont chuté de plus de 20% sur un an alors que le nombre de visiteurs dans les hôtels et autres hébergements a plongé de plus de 24% sur la période citée, selon le ministère.

Dans le cadre de la dernière série de mesures, le gouvernement débloquera jusqu'à 16.000 milliards de wons (13,2 milliards de dollars) pour soutenir les personnes et commerces affectés par le Covid-19.

Ce montant s'ajoutera aux plus de 4.000 milliards de wons déjà dépensés ou réservés pour le même objectif, a fait savoir le ministère.

«Avec ses mesures politiques d'une valeur de 20.000 milliards de wons au total, le gouvernement soutiendra les efforts visant à revitaliser l'économie et à surmonter les difficultés causées par l'apparition du virus», a dit Hong lors d'une conférence de presse conjointe à Séoul.

«Cependant, comme il y a des régions que les budgets existants et soutiens financiers peuvent ne pas couvrir, le gouvernement proposera vite un projet de loi pour un budget supplémentaire et le déposera au Parlement la semaine prochaine», a-t-il ajouté.

Hier, le gouverneur de la Banque de Corée (BOK), Lee Ju-yeol, a fait allusion à la possibilité d'un ralentissement de l'économie nationale, au moins au premier trimestre.

«Nous pensons qu'il existe la possibilité d'une croissance négative au premier trimestre, parce qu'une grande partie du choc provenant de l'apparition du virus devrait émerger au premier trimestre», a indiqué Lee.

La BOK a abaissé sa prévision de croissance économique 2020 pour la quatrième économie d'Asie de 2,3% à 2,1%.

Afin de stimuler les dépenses locales, le gouvernement fournira 2.800 milliards de wons sous forme de bons et d'autres aides financières pour les ménages, et 1.700 milliards de wons en mesures fiscales incitatives réservées aux propriétaires immobiliers qui abaisseront temporairement les loyers pour les petits et moyens commerçants affectés par le virus, a-t-il indiqué.

Des officiels de la quarantaine désinfectent le mercredi 26 février 2020 une salle de cinéma à Séoul où une personne infectée par le Covid-19 est passée.

«Le gouvernement propose une deuxième série de mesures qui peut être mise en place rapidement par l'administration et d'autres organismes concernés pour rendre possible plus de soutien actif pour les efforts visant à surmonter les dégâts et à revitaliser l'économie», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

L'ensemble de ces mesures comprend aussi un soutien financier d'une valeur de 9.000 milliards de wons qui seront attribués par des institutions financières, dont la banque centrale, aux entreprises locales.

La BOK a annoncé hier qu'il accorderait 5.000 milliards de wons aux dépenses destinées à payer les coûts des prêteurs qui étendent des prêts spéciaux à un taux d'intérêt faible pour les PME.

Le ministère des Finances a aussi réaffirmé sa volonté de créer un budget additionnel.

«Il cherchera à établir un budget supplémentaire alors que la nécessité de dépenses budgétaires s'est accrue récemment du fait de la diffusion rapide du virus et de la forte hausse du nombre de cas d'infection dans les communautés locales», a-t-il indiqué.

Jusqu'à vendredi matin, 2.022 personnes ont été confirmées comme ayant été infectées par le virus et 13 d'entre elles sont décédées. Le pays a rapporté son premier cas de contamination le 20 janvier.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.