Go to Contents
RECHERCHE

Science/Tech

Moon vante les capacités de dépistage du pays, Trump veut des kits de test

25.03.2020 à 15h21
Réactifs pour le dépistage
Le président Moon Jae-in (au centre) rencontre les patrons de sociétés de fabrication de matériels de diagnostic du coronavirus au siège social de Seegene Inc., dans l'est de Séoul, le mercredi 25 mars 2020.

SEOUL, 25 mars (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a déclaré ce mercredi que son gouvernement aiderait à faciliter les exportations de dispositifs de diagnostic du nouveau coronavirus (Covid-19) en notant que le président américain Donald Trump a demandé l'envoi de kits de test et d'autres matériels liés à la quarantaine au cours de leur entretien téléphonique d'hier.

Moon a tenu ces propos lors d'une visite à Seegene Inc., développeur de solutions de diagnostic du Covid-19. A cette occasion, il a rencontré les patrons de Seegen et de quatre autres producteurs de réactifs de diagnostic du nouveau coronavirus, à savoir Kogenebiotech, SolGent, SD Biosensor et BioSewoom.

«Vous être en première ligne des efforts destinés à surmonter le virus», a déclaré Moon.

Le nombre de nouvelles infections est en baisse depuis récemment alors que celui des personnes guéries est en hausse continue, a-t-il fait remarquer. La Corée du Sud a rapporté ce matin 100 nouveaux cas détectés hier avec 223 patients déclarés guéris, selon les autorités sanitaires.

Cela a été possible grâce au développement rapide de solutions de diagnostic par les sociétés locales, a estimé Moon. La Corée du Sud est louée pour son «test précoce, traçage et traitement» dans sa réponse à l'épidémie de Covid-19 qui a émergé en Chine à la fin de l'année dernière.

Les cinq sociétés ont produit des réactifs de diagnostic qui ont été utilisés pour tester 135.000 personnes par jour, a-t-il noté.

Il a également affirmé que le gouvernement a assoupli de manière drastique des règlements liés comme la mise en place du système d'approbation pour l'usage d'urgence de matériels nouvellement développés.

Le ministère de la Sécurité des denrées alimentaires et des médicaments a raccourci le temps nécessaire au processus administratif à une semaine par rapport à la moyenne de six à 12 mois.

«Aujourd'hui, la coordination internationale est devenue très urgente aussi bien dans la quarantaine que dans l'économie», a-t-il souligné. «Les capacités de diagnostic de nos entreprises joueront un grand rôle.»

Le chef de l'Etat a promis que le gouvernement continuerait à s'efforcer de renforcer la compétitivité mondiale de la biotechnologie sud-coréenne.

«Hier, le président américain Donald Trump a formulé une demande pour que (nous) fournissions une aide d'urgence en kits de test et produits de la quarantaine», a-t-il dit.

Dans un communiqué de presse publié peu après leur entretien téléphonique qui a duré 23 minutes, Cheong Wa Dae a déclaré que Trump a demandé la livraison de «matériel médical» pour faire face à la pandémie.

Moon a répondu que son gouvernement était disposé à le faire dans la limite des quantités disponibles.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus Science/Tech
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.