Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Excédent commercial record dans les droits d'auteurs en 2019

27.03.2020 à 15h16
BTS dans le Grand Central Terminal à New York. (Photo fournie par Andrew Lipovsky/NBC. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 27 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud a affiché l'année dernière un excédent commercial record dans le secteur des droits d'auteur grâce notamment à la popularité mondiale de la K-pop, a fait savoir ce vendredi le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme.

L'excédent commercial dans le domaine des droits d'auteur s'est élevé à 1,62 milliard de dollars l'année dernière, le solde positif annuel le plus important depuis que les autorités ont commencé à compiler ces données en 2010, selon le ministère de la Culture, citant des chiffres de la Banque de Corée (BOK).

Cependant, la Corée du Sud a accusé l'année dernière un déficit de 80 millions de dollars dans le commerce des droits de propriété intellectuelle.

La balance commerciale concernant les droits d'auteur a été excédentaire l'an passé pour la septième année consécutive principalement grâce aux contenus de divertissement tels que la K-pop, les jeux en ligne et les logiciels.

Depuis 2013, l'excédent dans les droits d'auteur a continué à augmenter en passant de 20 millions de dollars en 2013 à 680 millions de dollars en 2015 et 1,4 milliard de dollars en 2018.

Le solde positif record de l'année dernière a été attribué aux revenus de droits d'auteur de 1,8 milliard de dollars engrangé dans la recherche et développement et les logiciels et au déficit commercial historiquement bas de 180 millions de dollars enregistré dans la catégorie culture et arts.

En 2019, la Corée du Sud a importé pour 7,01 milliards de contenus protégés par les droits d'auteur et en a exporté pour 8,62 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 1,77 milliard de dollars d'importations et 890 millions de dollars d'exportations enregistrés en 2010.

«L'exploit de l'excédent commercial record dans les droits d'auteur est très significatif comme c'est l'un des indicateurs objectifs du statut mondial de l'industrie sud-coréenne des contenus», a souligné Kim Jae-hyun, directeur général du bureau en charge des affaires des droits d'auteur du ministère, en promettant des efforts pour accroître davantage les exportations de contenus du pays et mieux protéger les droits d'auteur.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.