Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Pyongyang souligne à nouveau la nature pacifique de son programme quinquennal de développement spatial

02.04.2020 à 17h02
Pyongyang souligne à nouveau la nature pacifique de son programme quinquennal de développement spatial - 1

SEOUL, 02 avr. (Yonhap) -- La Corée du Nord a souligné une nouvelle fois ce jeudi que son programme de développement spatial quinquennal était mené purement à des fins pacifiques, malgré des critiques du monde extérieur selon lesquelles il s'agit d'un développement déguisé de missiles à longue portée capables d'atteindre les Etats-Unis.

Selon le site Internet de propagande nord-coréen Naenara, l'Administration nationale du développement aérospatial (NADA) mène le programme spatial depuis 2016 pour résoudre des problèmes économiques et améliorer la vie des Nord-Coréens.

«Le principe est de développer l'espace entièrement à des fins pacifiques», a-t-il souligné.

Le programme quinquennal serait le deuxième du genre. Selon d'anciens rapports de médias, le Nord a lancé son premier plan de développement spatial en 2012 et établi la NADA l'année suivante. Ce programme se serait achevé en 2015.

Selon Naenara, l'agence nord-coréenne a placé avec succès le satellite Kwangmyongsong 4 sur orbite en février 2016 avant de tester un nouveau moteur de fusée pour lancer des satellites géostationnaires la même année, selon le rapport.

Il a ajouté que le Nord cherchait à mettre en place des projets pour améliorer la capacité de traitement d'images satellitaires, développer un logiciel sur des informations géographiques et construire un réseau de communication à très haut débit avec un satellite géostationnaire.

La Corée du Nord avance depuis longtemps que ses lancements de fusée étaient destinés à mettre en orbite des satellites en revendiquant qu'elle a le droit d'utiliser pacifiquement l'espace. Néanmoins, Pyongyang ne peut effectuer de tels lancements en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies comme elle est accusée de les utiliser pour dissimuler des tests de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

Selon des experts, les fusées à longue portée et les ICBM sont identiques à la base, leur seule différence résidant dans la charge.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.