Go to Contents
RECHERCHE

International

Séoul et Paris discutent des moyens de lutter contre le Covid-19 dans le domaine du transport

06.04.2020 à 19h47
La ministre du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport, Kim Hyun-mee, s'entretient au téléphone avec Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat français auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports, pour discuter des moyens de lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19) dans le domaine du transport, le lundi 6 avril 2020, à son bureau. (Photo fournie par le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 06 avr. (Yonhap) -- La ministre du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport, Kim Hyun-mee, s'est entretenue au téléphone ce lundi avec Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat français auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports, afin de discuter des moyens de lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19) dans le domaine du transport.

Lors d'une conversation téléphonique réalisée à la demande de la France, les deux pays sont convenus de communiquer activement pour combattre le Covid-19.

Dans le cadre des contremesures, ils ont partagé l'idée selon laquelle la communication et la coopération entre le gouvernement et les collectivités locales et la collaboration entre les pays sont essentielles pour minimiser les dégâts humains liés au coronavirus.

Le secrétaire d'Etat français a demandé à Séoul de partager son savoir-faire dans la lutte contre le Covid-19, notant que le système de confinement du pays est reconnu à l'échelle internationale comme un cas exemplaire.

Kim a répondu que «la Corée du Sud n'a pas effectué de restriction de déplacement entre les régions ni d'interruption totale des transports en commun et aucun cas lié à l'utilisation d'un transport collectif n'a été signalé», en soulignant la coopération du gouvernement et des entreprises concernées et la participation active des citoyens aux mesures de distanciation sociale mises en œuvre par principe de transparence et d'ouverture.

En ce qui concerne le transport en commun, conformément aux directives sur la distanciation sociale, les désinfections sont renforcées et la réservation de places respecte la distance recommandée entre les passagers, a expliqué Kim.

Djebbari s'est aussi intéressé aux systèmes basés sur les TIC comme les réseaux de données et le dépistage au volant, appréciant la loi établie après la crise du MERS qui permet d'utiliser les données des personnes testées positives à des fins d'enquête épidémiologique.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus International
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.