Go to Contents
RECHERCHE

International

Le chef de l'OMS demande à Moon de jouer un rôle de premier plan dans la lutte mondiale contre le coronavirus

06.04.2020 à 20h41

SEOUL, 06 avr. (Yonhap) -- Le chef de l'agence des Nations unies pour la santé a demandé ce lundi au président Moon Jae-in de jouer un rôle de premier plan dans la lutte mondiale contre le nouveau coronavirus (Covid-19) afin que d'autres pays puissent suivre les traces de son pays, a déclaré le bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

S'exprimant au téléphone avec Moon, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré que la «stratégie globale» de la Corée du Sud, faite de tests, de diagnostics et de suivis agressifs, fonctionne efficacement.

Il a demandé à Moon d'encourager les dirigeants mondiaux à s'inspirer de la méthode de la Corée du Sud, selon le porte-parole de Cheong Wa Dae, Kang Min-seok.

Le dirigeant de l'OMS a suggéré que Moon prête une attention particulière à la question de la fourniture de kits de test et d'autres dispositifs médicaux aux pays d'Afrique subsaharienne.

Il a également invité Moon à prononcer un discours liminaire à l'Assemblée mondiale de la santé qui se tiendra par vidéoconférence en mai.

«Ce serait une bonne occasion de partager l'expérience de la Corée du Sud en ce qui concerne le Covid-19», a-t-il déclaré. La chancelière allemande Angela Merkel et le président sud-africain Cyril Ramaphosa comptent parmi les intervenants de cette session.

Moon a proposé de tenir des consultations à ce sujet par voie diplomatique notamment avec la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha.

Il a ensuite rappelé au responsable de l'OMS les mesures prises par la Corée du Sud sur la base des directives de l'organisation.

«Le gouvernement fait face au Covid-19 en accord avec les trois grands principes d'ouverture, de transparence et de démocratie», a déclaré le président, ajoutant que son pays a minimisé les restrictions «inutiles» à la circulation des personnes et des biens, comme l'a conseillé l'OMS.

Moon a également déclaré que son administration prévoit de contribuer aux programmes de lutte contre les coronavirus menés non seulement par l'OMS mais aussi par les Nations unies. Au 1er avril, l'OMS avait recueilli un total de 677 millions de dollars en fonds connexes.

Le président a dit avoir déjà eu des conversations téléphoniques avec une vingtaine de chefs d'Etat étrangers au sujet de la pandémie.

Il a réaffirmé son engagement à fournir toute l'aide disponible à leurs pays.

Le président a souligné que le rôle de l'OMS est devenu plus important dans le contexte de la «crise mondiale sans précédent dans le domaine des soins de santé» et a fait part de ses attentes quant au rôle de premier plan que l'organisation jouera dans la lutte contre le virus.

L'entretien téléphonique, d'une durée de 25 minutes, a été réalisé à la demande du chef de l'OMS, a déclaré Kang.

Le président Moon Jae-in (à droite) parle au téléphone avec Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, au bureau présidentiel à Séoul le 6 avril 2020. (Photo fournie par le bureau présidentiel. Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus International
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.