Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Washington présente à Séoul un plan de création d'une alliance économique face à la Chine

05.06.2020 à 16h50
Cette photo prise le 6 novembre 2019 montre le vice-ministre des Affaires étrangères Lee Tae-ho (à dr.) et son homologue américain Keith Krach se serrant la main avant le Dialogue économique de haut niveau (SED) à Séoul.

SEOUL, 05 juin (Yonhap) -- Keith Krach, sous-secrétaire à la croissance économique, à l'énergie et à l'environnement au département d'Etat américain, a présenté ce vendredi à la Corée du Sud le plan des Etats-Unis destiné à éloigner la Chine des chaînes d'approvisionnement mondiales, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères, alors que Séoul s'efforce de rester à l'écart des tensions accrues entre les deux superpuissances.

Lors d'un entretien téléphonique avec le second vice-ministre des Affaires étrangères Lee Tae-ho, le diplomate américain a évoqué le Réseau de prospérité économique (EPN : Economic Prosperity Network).

Krach dirige cette initiative à travers laquelle Washington cherche à créer une alliance entre des pays, entreprises et sociétés civiles partageant les mêmes valeurs.

«Le sous-secrétaire Krach a expliqué diverses questions économiques internationales auxquelles les Etats-Unis s'intéressent dont le Réseau de prospérité économique et les deux parties sont convenues de poursuivre leurs consultations sur ces sujets», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

L'initiative américaine pour l'EPN pose un épineux défi à Séoul souhaitant maintenir des relations étroites aussi bien avec son allié, Washington, qu'avec la Chine, son premier partenaire commercial.

Les Etats-Unis cherchent à faire avancer l'EPN malgré des inquiétudes selon lesquelles le plan destiné à réorganiser les chaînes d'approvisionnement mondiales axées aujourd'hui sur la Chine pourrait exacerber les tensions géopolitiques entre les deux premières puissances mondiales.

Lors de la conversation téléphonique d'aujourd'hui, Lee et Krach sont également tombés d'accord pour chercher à organiser cette année le Dialogue économique de haut niveau (SED) en face à face dans le courant de l'année. Pour préparer le prochain SED, les deux parties tiendront une visioconférence entre directeurs généraux plus tard ce mois-ci.

L'officiel américain a également exprimé sa gratitude à la Corée du Sud pour avoir accepté l'invitation formulée par le président américain Donald Trump à son homologue sud-coréen Moon Jae-in pour une participation au prochain sommet du G7 en septembre.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.