Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Séoul s'engage à réaliser les accords intercoréens malgré le discours hostile du Nord

07.06.2020 à 16h03
Un groupe de réfugiés nord-coréens envoie des tracts anti-Pyongyang vers la Corée du Nord, le samedi 2 avril 2016. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 07 juin (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen a déclaré ce dimanche qu'il était resté déterminé à respecter les accords signés entre les dirigeants des deux Corées, dans un contexte de menaces du Nord de fermer le bureau de liaison intercoréen en signe de protestation contre l'envoi de tracts anti-Pyongyang par des réfugiés nord-coréens.

«Notre position de base est de respecter les accords signés par les leaders du Sud et du Nord, tels que la déclaration de Panmunjom», a fait savoir le ministère de l'Unification dans un communiqué, en se référant au traité conclu entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, lors d'un sommet au village de la trêve de Panmunjom en avril 2018.

Le département du Front uni, organe clé du Parti du travail du Nord en charge des affaires intercoréennes et des opérations de renseignement, a menacé vendredi de fermer le bureau de liaison conjoint, pour manifester son mécontentement face aux campagnes d'envoi de prospectus anti-Pyongyang vers le Nord.

Le ministère de l'Unification n'a pas mentionné le département du Front uni ou sa menace de fermer le bureau de liaison.

Le département nord-coréen a également fait savoir que Kim Yo-jong, la sœur cadette de Kim Jong-un, a ordonné aux officiels d'examiner la mise en œuvre d'une série de mesures qu'elle a menacé de prendre plus tôt si le Sud n'arrêtait pas les lâchés de tracts à travers la frontière.

Fermer le bureau de liaison intercoréen a été une des mesures que Kim a menacé d'appliquer avec l'abandon de l'accord militaire intercoréen et le démantèlement complet du complexe industriel conjoint de Kaesong.

Le communiqué est intervenu malgré l'engagement de la Corée du Sud à prendre des mesures juridiques interdisant l'envoi de tracts vers le Nord.

Des réfugiés nord-coréens et des activistes anti-Pyongyang envoient régulièrement des ballons transportant des tracts critiquant le régime communiste et son leader, malgré les appels répétés pour un arrêt de cette campagne.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.