Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

(3e LD) Coronavirus : pas de répit dans la propagation communautaire et les cas importés

26.06.2020 à 17h15
Des travailleurs sanitaires désinfectent les endroits près d'un port situé à Busan le mardi 23 juin 2020, après qu'au moins 17 marins à bord des navires battant pavillon russes ont été testés positifs au Covid-19.

SEOUL, 26 juin (Yonhap) -- Les cas de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud ont rebondi vendredi dans un contexte de hausse constante des clusters d'infections et cas importés, mettant les efforts du pays pour endiguer la propagation du virus à l'épreuve.

Le pays a ajouté 39 cas, dont 27 infections locales, portant le nombre total de cas à 12.602, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Le chiffre a marqué une augmentation par rapport aux 28 nouveaux cas rapportés jeudi. Les nouveaux cas journaliers se situent entre 30 et 50 depuis les 67 infections, le chiffre le plus élevé en un mois, le 20 juin.

Les autorités sanitaires restent inquiets au sujet de l'augmentation continue des infections locales et cas importés, qui pourraient entraîner une autre vague de contaminations cet été. Le nombre total de cas dans le monde devrait dépasser le seuil des 10 millions la semaine prochaine.

Parmi les cas locaux, 19 ont été signalés dans la région métropolitaine de Séoul et quatre ont été rapportés à Daejeon, à 164 km au sud de Séoul.

«Le nombre de nouveaux cas locaux a légèrement ralenti, mais les clusters d'infections sporadiques se propagent dans les provinces du Chungcheong au-delà du grand Séoul», a indiqué Yoon Tae-ho, un haut responsable du ministère de la Santé et des Affaires sociales, lors d'un point de presse.

Au moins 12 cas sont liés à un temple protestant du sud de Séoul, selon la municipalité de la ville. Les autorités sanitaires effectuent actuellement des tests sur environ 1.700 personnes qui sont entrées en contact avec les patients.

Sept d'entre eux ont été en contact étroit lors d'activités de chorale la semaine dernière ou pendant un séminaire de deux jours.

«Nous appelons à une prudence extrême durant le week-end alors que le virus se propage à travers des activités religieuses», a déclaré la directrice générale des KCDC, Jeong Eun-kyeong, lors d'un point de presse.

Les cas liés à un établissement de vente porte-à-porte à Daejeon se sont élevés à 72 à midi.

Le nombre d'infections en relation avec des centres sportifs dans le sud-ouest de Séoul a augmenté de deux à 72.

La Corée du Sud a été frappée par des clusters d'infections multiples et sporadiques depuis qu'elle a allégé son programme de distanciation sociale le 6 mai. La région métropolitaine de Séoul représente la plupart des nouveaux cas ajoutés ce mois-ci.

Les autorités sanitaires ont indiqué que la zone métropolitaine de Séoul faisait déjà face à une deuxième vague de Covid-19, en avertissant que le pays doit se préparer à la prolongation de la lutte contre le virus. La première vague a frappé le pays en février et mars.

Les officiels sanitaires ont averti qu'ils pourraient imposer des mesures de prévention renforcées par rapport à celles actuellement en vigueur à Séoul et dans ses environs, à travers le pays si la situation s'aggrave.

A partir du mois prochain, les autorités sanitaires adopteront un système de réservation pour limiter le nombre de visiteurs dans les maisons et installations de retraite alors que les personnes âgées sont plus vulnérables aux infections.

Les infections liées à des transmissions intraçables ont représenté 10,3% des 600 nouveaux cas rapportés au cours des deux dernières semaines, a ajouté les KCDC.

Le pays lutte également contre les cas importés. Douze infections importées ont été signalées, portant le nombre total de tels cas à 1.508.

Récemment, le cluster d'infections sur un navire battant pavillon russe amarré à Busan a été signalé.

Au moins 17 marins à bord du vaisseau Ice Stream ont été testés positifs au Covid-19. Un autre marin d'un autre navire battant pavillon russe, actuellement dans le même port, a été également infecté.

Les autorités sanitaires ont dit que toutes les 163 personnes qui étaient entrées en contact avec les membres d'équipage infectés ont été testées négatives.

Le gouvernement a déclaré avoir inspecté environ 490 dortoirs pour travailleurs immigrés étrangers car ces installations semblent être un «angle mort» dans le efforts de quarantaine.

Parmi eux, près de 170 installations ne respectaient pas les mesures de quarantaine, selon les KCDC. Les autorités sanitaires ont fait savoir que 271 travailleurs étrangers ont été testés positifs jusqu'à présent.

Les cas importés, qui étaient autrefois la principale source de cas de virus dans le pays, ont baissé à un chiffre au début de ce mois-ci après que le pays a renforcé des mesures de quarantaine sur toutes les arrivées internationales en avril.

Mais ces infections sont de nouveau à deux chiffres depuis mi-juin.

Le pays n'a rapporté aucun décès supplémentaire, maintenant le cumul des cas mortels à 282. Le taux de mortalité s'est élevé à 2,24%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 11.172, soit 198 de plus qu'un jour plus tôt. La Corée du Sud a effectué 1.232.315 tests depuis le 3 janvier.

rainmaker0220@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.