Go to Contents
RECHERCHE

Hallyu

Sunmi dévoile sa nouvelle chanson «Pporappippam»

29.06.2020 à 19h40

SEOUL, 29 juin (Yonhap) -- Sunmi, qui a quitté les Wonder Girls en 2017, dévoile une nouvelle facette pour 2020 : une femme désespérément amoureuse en début d'été.

«Pporappippam», qui signifie «nuit de couleur violette» en coréen, évoque les émotions fortes que l'on ressent lorsqu'on tombe amoureux, selon la chanteuse.

«Pour moi, c'est la première vraie chanson d'amour. De "Lalalay", "Noir" à "Siren", ma musique était largement empreinte de cynisme ou ridiculisait l'amour», a déclaré la chanteuse lundi lors d'une conférence de presse donnée à l'occasion de la sortie de sa nouvelle chanson au Yes Live Hall, dans l'est de Séoul.

La conférence de presse a été retransmise en direct sur une chaîne YouTube. «Pporappippam» devait sortir à 18 heures.

Sunmi s'est à nouveau associée à son collaborateur de longue date Frants, en co-écrivant avec le producteur cette chanson pop urbaine au style rétro. Comme d'habitude, Sunmi s'est chargée des paroles.

Conceptuellement et musicalement, «Pporappippam» est à bien des égards une chanson de fête estivale, le clip vidéo étant saturé d'une teinte violette remplie d'images de jeunes fêtards s'éclatant autour d'un feu de joie sur une plage.

La chanteuse a dit qu'elle avait autre chose en tête lorsqu'elle a commencé à travailler sur l'album mais Sunmi a dit avoir voulu donner un sentiment de soulagement et d'évasion à ses fans dans un contexte difficile, notamment à cause de l'épidémie de Covid-19.

Cette photo fournie par Makeus Entertainment montre Sunmi en train de présenter son nouveau single «Pporappippam» au Yes Live Hall, dans l'est de Séoul, le 29 juin 2020. (Archivage et revente interdits)
Cette photo fournie par Makeus Entertainment montre Sunmi en train de présenter son nouveau single «Pporappippam» au Yes Live Hall, dans l'est de Séoul, le 29 juin 2020. (Archivage et revente interdits)
Cette photo fournie par Makeus Entertainment montre Sunmi en train de présenter son nouveau single «Pporappippam» au Yes Live Hall, dans l'est de Séoul, le 29 juin 2020. (Archivage et revente interdits)

«Honnêtement, je travaillais sur une autre chanson que la chanson titre. Puis j'ai réalisé que tout le monde, de nos jours, traversait des moments difficiles sur le plan émotionnel, avec le cœur lourd», a déclaré Sunmi.

«Mes chansons étaient assez pesantes par le passé. J'ai voulu apporter un soulagement émotionnel aux fans. "Pporappippam" est une chanson tellement émouvante».

«Cette sensation du début de l'été, de la brise qui sèche la sueur au crépuscule. Ce sentiment d'excitation lorsque vous regardez le ciel tout en étant assis à une terrasse de café. J'ai voulu créer cela de façon sonore», a déclaré Sunmi.

Sunmi a dit que son plus grand conseil aux nouveaux venus dans le monde de la K-pop était de se «geeker» autant que possible, de devenir son propre super fan.

«J'ai toujours pensé à devenir un modèle pour quelqu'un d'autre. Je suis reconnaissante que de nombreux nouveaux arrivants me considèrent comme leur modèle et suis soulagée du fait que je me débrouille plutôt bien».

«Dès le début, je n'ai pas vraiment été quelqu'un qui se démarquait. Depuis mes débuts en solo, le conseil le plus fréquent que j'ai donné était que les gens se geekent. Je pense que cela a beaucoup résonné chez les jeunes artistes».

Sunmi a dit se délecter de la pression.

«Je ne pense pas que l'on puisse obtenir un résultat satisfaisant sans pression. Je pense que la pression est nécessaire. Si l'on y réfléchit, le fait qu'on me demande si j'ai de la pression est un signe que j'ai bien réussi jusqu'à présent», a déclaré Sunmi.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus Hallyu
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.