Go to Contents
RECHERCHE

Actualités

Moon espère une rencontre Trump-Kim avant l'élection présidentielle américaine

01.07.2020 à 16h33

SEOUL, 01 juil. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in souhaite que le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un se rencontrent une nouvelle fois avant l'élection présidentielle américaine prévue le 3 novembre prochain afin de réactiver le processus de paix dans la péninsule coréenne, a déclaré ce mercredi un haut officiel de Cheong Wa Dae.

Cheong Wa Dae a déjà transmis le souhait de Moon à la Maison-Blanche dans leur «communication étroite», notamment suite à la démolition par le Nord du bureau de liaison intercoréen dans sa ville frontalière de Kaesong à la mi-juin, selon l'officiel.

«La partie américaine comprend (la position de Moon) et elle déploie actuellement des efforts (pour cela) à ma connaissance», a-t-il dit à des journalistes sous couvert d'anonymat.

Il a refusé de donner plus de détails en disant qu'il n'est pas approprié de rendre publics des détails de consultations diplomatiques.

Le président Moon Jae-in prend la parole durant un sommet en ligne avec le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à Cheong Wa Dae, le mardi 30 juin 2020.

Lors d'un sommet en visioconférence hier avec le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, Moon a réaffirmé sa résolution à s'efforcer «avec patience» de maintenir l'élan du dialogue impliquant les Etats-Unis et les deux Corées, a ajouté l'officiel.

Moon a souligné que les deux Corées ne devaient pas revenir sur des «progrès et accomplissements» durement acquis dans leurs relations.

La possibilité de voir se tenir un sommet entre Trump et Kim dans les mois à venir est réduite.

Plus tôt cette semaine, le secrétaire d'Etat adjoint Stephen Biegun a émis des doutes sur cette éventualité.

«Je pense que c'est peu probable entre maintenant et l'élection américaine», a dit Biegun lors d'un forum, en ajoutant que la pandémie de Covid-19 rendra un tel sommet encore plus improbable.

Quant au point de vue de Biegun, l'officiel de Cheong Wa Dae a fait savoir juste qu'il était «au courant» du message de Moon.

L'offre de Moon qui a été transmise à la Maison-Blanche est survenue alors que les liens entre Séoul et Pyongyang se sont refroidis considérablement ces derniers mois, les discussions sur la dénucléarisation du pays communiste avec Washington restant dans l'impasse.

Moon, connu pour se battre pour le processus de paix dans la péninsule coréenne, a commencé cette année en mettant en avant la coopération intercoréenne et en se détournant de son attitude de 2019 qui consistait à attendre des résultats des discussions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

L'officiel de Cheong Wa Dae a indiqué que «je ne pense pas que le grand plan de résoudre la question nucléaire via le dialogue entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et d'établir la paix dans la péninsule coréenne fonctionne indépendamment du dialogue Sud-Nord».

Il a ajouté que les négociations Corée du Nord-Etats-Unis seraient un «premier tremplin important» pour se diriger vers le processus de paix.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.