Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) Coronavirus : moins de 50 nouveaux cas, mais les infections importées persistent

10.07.2020 à 10h57

SEOUL, 10 juil. (Yonhap) -- Les cas supplémentaires journaliers de nouveau coronavirus (Covid-19) ont baissé en dessous de 50 vendredi, mais les infections importées sont en hausse continue et les cas liés aux églises mettent toujours la capacité de lutte contre le virus du pays à l'épreuve.

Le pays a ajouté 45 nouveaux cas, dont 22 infections locales, portant le nombre total de cas à 13.338, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

La Corée du Sud a rapporté plus de 60 cas pendant trois jours d'affilée jusqu'à dimanche, avant une baisse en dessous de 50 lundi et mardi. Avec l'augmentation des cas importés, le nombre a rebondi à 63 mercredi et atteint 50 le lendemain.

Le pays a nouvellement identifié 23 cas importés, rapportant un nombre à deux chiffres pour le 15e jour consécutif. Mercredi, les nouvelles infections importées se sont élevées à 33, marquant le chiffre le plus important depuis le 5 avril, jour où ces cas ont atteint 40.

Les clusters d'infections sporadiques rapportés à travers la nation ont continué à augmenter et la plupart sont attribués aux établissements religieux où les fidèles se rassemblent en masse dans un environnement confiné.

A partir d'aujourd'hui, la Corée du Sud interdit aux églises du pays d'organiser des rassemblements hormis les services réguliers. Un système d'enregistrement basé sur le code QR sera également adopté par les établissements religieux. Ce système a été déjà adopté pour les installations de loisirs, tels que les discothèques et salles de karaoké.

Parmi les nouvelles infections locales, trois cas ont été rapportés à la ville de Gwangju, qui a émergé comme un nouveau foyer de propagation communautaire en dehors de la zone métropolitaine de Séoul.

Un total de 105 cas liés à une entreprise de vente en porte-à-porte ont été rapportés jeudi, en hausse de 10 par rapport à la veille. Douze nouveaux cas liés à un institut privé dans la ville située à 330 km au sud-ouest de Séoul ont été signalés.

Séoul a ajouté sept cas et la province du Gyeonggi, entourant la capitale, a vu trois infections additionnelles, ont montré les données des KCDC.

L'église Wangsung, dans l'arrondissement de Gwanak, a ajouté un cas supplémentaire jeudi, portant le nombre total de cas liés à 39.

La ville de Daejeon a signalé sept infections additionnelles.

La plupart des Sud-Coréens profitent des directives de distanciation sociale atténuées, qui permettent la plupart des activités quotidiennes, comme les visites dans les bars et les musées, depuis le 6 mai.

Mais les clusters d'infections provenant des discothèques, églises et entreprises de vente en porte-à-porte dans le grand Séoul ont obligé les autorités sanitaires à appliquer des mesures de quarantaine renforcées dans la région le mois dernier.

Les directives plus strictes ont été étendues à Gwangju et dans la province du Jeolla du Sud.

Le pays a rapporté un décès supplémentaire, portant le cumul des cas mortels à 288. Le taux de mortalité s'est élevé à 2,16%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 12.065, soit 46 de plus qu'un jour plus tôt.

Une membre du personnel médical effectue des tests pour le nouveau coronavirus avec des échantillons recuillis auprès de patients dans un laboratoire de recherche à Gwangju, à 330 km au sud-ouest de Séoul, le jeudi 9 juillet 2020.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.