Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

(LEAD) La ville de Séoul organisera des funérailles de maire pour Park Won-soon

10.07.2020 à 22h21

SEOUL, 10 juil. (Yonhap) -- La municipalité de Séoul a annoncé ce vendredi qu'elle prévoyait d'organiser des funérailles de maire pour Park Won-soon et d'exécuter pour le moment un plan d'urgence à la suite de sa mort subite soupçonnée d'être un suicide.

Park, 64 ans, a été retrouvé mort dans les bois du mont Bugak près de sa résidence officielle dans le centre de Séoul, peu après minuit. La police a déclaré qu'il n'y avait aucun signe d'acte criminel.

Son corps a été découvert lors d'une fouille de plusieurs heures impliquant des centaines de policiers et de secouristes après que sa fille a déposé un rapport à la police, affirmant qu'il avait disparu après avoir laissé une note ressemblant à un testament.

Cette photo d'archives montre le maire de Séoul, Park Won-soon, lors d'une conférence de presse à l'hôtel de ville de Séoul, le 6 juillet 2020.

Les autorités muncipales ont rendu public ce vendredi le testament qu'il a laissé dans le bureau de sa résidence.

Park a dit «désolé» à tout le monde et il s'est excusé en particulier auprès de sa famille pour «n'avoir donné que de la douleur».

Il a dit souhaiter être incinéré et que ses cendres soient dispersées près de la tombe de ses parents. Il n'a pas mentionné les allégations d'harcèlement sexuel à son encontre.

Selon les médias, le maire est visé par une enquête pour des allégations de harcèlement sexuel, une ancienne secrétaire ayant déposé une plainte mercredi pour «contact physique» indésirable et textos «inappropriés».

Les responsables de la municipalité se sont engagés à poursuivre les affaires de la ville par respect pour Park.

«Nous prions pour l'âme du défunt et adressons nos plus sincères condoléances aux citoyens (de Séoul). Les affaires de la ville se poursuivront fermement selon les valeurs du maire Park Won-soon qui privilégiaient la stabilité et le bien-être», a déclaré le maire adjoint aux Affaires administratives, Seo Jeong-hyup, lors d'un point de presse.

Seo sera maire par intérim jusqu'à ce qu'un nouveau soit élu lors des élections partielles prévues en avril.

Des responsables de la ville ont déclaré que les funérailles de Park se dérouleraient à la manière des funérailles de maire pendant cinq jours. Les funérailles en Corée du Sud durent généralement trois jours.

Un autel sera installé devant l'hôtel de ville situé dans le centre de Séoul cet après-midi pour que les citoyens et les membres du personnel pleurent la mort de Park, ont-ils ajouté.

Les responsables de la police ont cependant refusé de donner des détails sur l'affaire, y compris si la plainte avait été déposée.

Dans le cadre de la procédure judiciaire, l'affaire a été automatiquement classée suite au décès du maire.

Des officiels de la ville dévoilent une note du maire de Séoul, Park Won-soon, à l'hôpital de l'Université nationale de Séoul, le 10 juillet 2020. La note a été retrouvée au sein de sa résidence officielle située dans le centre de Séoul.

En réponse à la décision de la mairie de Séoul d'organiser des funérailles de cinq jours pour le maire, près de 230.000 personnes ont signé une pétition déposée sur le site officiel de Cheong Wa Dae ce vendredi pour demander que les obsèques soient organisées pendant trois jours par la famille de Park et non par la mairie.

Le bureau présidentiel a promis de répondre à toute pétition ayant obtenu plus de 200.000 signatures en moins de 30 jours.

Park, considéré comme un candidat sérieux du Parti démocrate (PD) au pouvoir pour la présidentielle de 2022, était le maire qui a régné le plus longtemps sur la principale ville du pays où vit un cinquième des Sud-Coréens.

Le militant civique et avocat des droits de l'Homme avait été élu pour la première fois lors d'élections partielles en 2011 et réélu en 2014 et 2018. Son mandat devait prendre fin en 2022.

La police transporte le corps du maire de Séoul Park Won-soon, qui a été retrouvé mort dans les collines boisées du mont Bugak à Séoul, le 10 juillet 2020.

as26@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.