Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Coronavirus : les marins en provenance de Russie doivent présenter un certificat médical

03.08.2020 à 10h07

SEOUL, 03 août (Yonhap) -- Tous les membres d'équipage des navires venant de Russie ont l'obligation de soumettre à partir de ce lundi un certificat médical montrant qu'ils ont été testés négatifs au nouveau coronavirus (Covid-19) à leur arrivée en Corée du Sud, ont déclaré les autorités sanitaires.

Les certificats doivent avoir été délivrés dans les 48 heures précédant le départ.

La Corée du Sud avait déjà imposé cette mesure à toutes les arrivées de six pays, à savoir le Bangladesh, le Pakistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, les Philippines et l'Ouzbékistan.

Un navire russe, dont plusieurs membres d'équipage ont été infectés par le nouveau coronavirus (Covid-19), est amarré à un quai en chantier de l'île de Yeong, à Busan, à 453 km au sud-est de Séoul, le mercredi 29 juillet 2020.

Le pays avait envisagé d'ajouter la Russie à la liste mais a décidé de n'appliquer la mesure de quarantaine stricte qu'aux marins pour l'instant.

«La décision a été prise alors que seulement quelques Russes infectés par le Covid-19 sont arrivés ici via les aéroports», a dit Son Young-rae, un haut responsable de la santé. «La plupart des Russes infectés ont été détectés sur des navires.»

Les contaminations identifiées sur des bateaux russes amarrés dans des ports sud-coréens se sont multipliées récemment, le nombre de cas ayant atteint 92 sur huit navires depuis le 22 juin.

La Corée du Sud a commencé les tests de dépistage à bord des navires accostés à la ville portuaire de Busan, dans le sud-est du pays, à la fin de juin. Depuis le mois dernier, les tests ont été élargis à tous les ports nationaux.

La Corée du Sud a rapporté 14.366 cas de Covid-19 jusqu'à dimanche.

Le nombre de cas importés a augmenté récemment du fait des infections parmi des travailleurs sud-coréens rentrés d'Irak et des marins russes, même si les cas transmis localement ont montré des signes clairs de ralentissement.

Les cas importés, qui ont atteint un record quotidien de 85 le 25 juillet, sont à deux chiffres depuis plus d'un mois.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.