Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Le Nord a déversé des eaux d'un barrage sans prévenir le Sud

04.08.2020 à 14h48
Le pont Pilseung, dans la partie supérieure de la rivière Imjin. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 04 août (Yonhap) -- La Corée du Nord n'a pas prévenu la Corée du Sud avant le déversement d'eaux d'un barrage près de la frontière plus tôt cette semaine, en violation d'un accord intercoréen, a fait savoir ce mardi un officiel du ministère de l'Unification.

Le Nord a ouvert partiellement des vannes du barrage de Hwanggang, situé dans la partie occidentale de la frontière intercoréenne, et déversé des eaux vers la rivière Imjin lundi, ce qui a mis les autorités sud-coréennes en alerte face à une hausse potentielle du niveau des eaux.

«La Corée du Nord a ouvert les vannes du barrage trois fois entre juillet et le 3 août. Le Nord ne nous a pas informés à l'avance», a déclaré l'officiel du ministère.

«Le niveau d'eau sous le pont Pilseung était de 2,99 m mardi à 7h et le niveau préoccupant n'a pas été atteint», a-t-il dit. «Le gouvernement coopère étroitement avec des institutions, maintient la communication et respecte fermement le système de réponse.»

En vertu d'un accord signé entre les deux Corées en octobre 2009, le Nord doit notifier le Sud avant l'ouverture de vannes. Auparavant, six Sud-Coréens avaient été tués après le déversement d'eaux du barrage de Hwanggang sans notification.

«Le gouvernement maintient la position selon laquelle (les deux Corées) doivent respecter les accords intercoréens», a-t-il indiqué.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.