Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Retour quasi-quotidien en classe des écoliers de première année sur fond d'assouplissement des mesures

18.10.2020 à 11h42

SEOUL, 18 oct. (Yonhap) -- Les élèves sud-coréens suivront plus souvent des cours en personne à partir de cette semaine, car les restrictions du plafond de fréquentation dans les écoles ont été assouplies dans le sillage de la récente baisse des cas quotidiens de nouveau coronavirus (Covid-19).

Dimanche dernier, le ministère de l'Education a relevé le plafond de fréquentation, actuellement à un tiers dans les écoles primaires et collèges et aux deux tiers dans les lycées, à deux tiers pour tous les établissements scolaires, conformément aux règles de distanciation sociale assouplies du gouvernement dans tout le pays. La nouvelle mesure entrera en vigueur lundi.

Une enseignante se prépare avant les cours dans une école primaire d'Itaewon à Séoul, le 16 octobre 2020.

Le ministère a déclaré que les écoles de la grande région de Séoul, où vit la moitié des 51 millions d'habitants du pays, sont tenues de suivre strictement la nouvelle directive, tandis que les autres auront plus de latitude pour ajuster les plafonds de fréquentation en fonction de la situation épidémique.

Les élèves de première année des écoles élémentaires, y compris celles de la grande région de Séoul, devraient suivre des cours en personne presque tous les jours pour les aider à s'habituer à la vie scolaire, qui est largement absente depuis le début de la pandémie au printemps. L'année scolaire du pays commence en mars.

L'assouplissement des restrictions antivirus pour les écoles reflète une préoccupation croissante selon laquelle les écarts d'apprentissage se creusent chez les jeunes élèves en raison de différences dans leurs capacités d'enseignement autodirigé et que les cours en personne sont nécessaires pour réduire l'écart.

Afin de minimiser l'encombrement des salles de classe et enseigner à davantage d'élèves en même temps, les écoles devraient mettre en œuvre diverses mesures, notamment des classes échelonnées et des sessions fractionnées entre le matin et l'après-midi.

La semaine dernière, la ministre de l'Education Yoo Eun-hae a appelé à la coopération des bureaux régionaux d'éducation afin de réduire les écarts d'apprentissage parmi les élèves et de créer un environnement scolaire sûr.

Un cours en personne a lieu à l'école élémentaire Hansan à Séoul, le 21 septembre 2020.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.