Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Les élèves prennent plus de cours en personne sur fond d'assouplissement des mesures

19.10.2020 à 10h45
Une mère aide son enfant à porter son cartable devant une école élémentaire à Goyang, dans la province du Gyeonggi, le lundi 19 octobre 2020.
Des élèves du collège Salesio à Gwangju, dans le sud-ouest du pays, vont à l'école en portant un masque et en respectant la distanciation sociale, le lundi 19 octobre 2020.

SEOUL, 19 oct. (Yonhap) -- Le ministère de l'Education a étendu les cours en personne dans les écoles ce lundi dans un contexte de préoccupation croissante sur les écarts d'apprentissage et de baisse récente des cas de nouveau coronavirus (Covid-19).

Le ministère a relevé le plafond de fréquentation, actuellement à un tiers dans les écoles primaires et collèges et aux deux tiers dans les lycées, à deux tiers pour tous les établissements scolaires, le 11 octobre, conformément aux règles de distanciation sociale assouplies du gouvernement sur tout le territoire. La nouvelle mesure est entrée en vigueur aujourd'hui.

Le ministère a fait savoir que les écoles dans la région métropolitaine de Séoul, où la moitié des 51 millions d'habitants du pays résident, sont exhortés à suivre strictement la nouvelle directive, tandis que les autres auront plus de latitude pour ajuster les plafonds de fréquentation dépendant de la situation épidémique.

Dans la ville de Gwangju, par exemple, les écoles élémentaires et les lycées, avec moins de 900 élèves et les collèges avec moins de 800 élèves sont exemptés des exigences du plafond de fréquentation. Par conséquent, 153 écoles élémentaires sur 154, 85 collèges sur 92 et 61 lycées sur 68 fournissent des cours en personne à tous les élèves tous les jours, avec des horaires différents.

Les écoliers de première année, dont ceux à Séoul et dans ses environs, devraient suivre des classes en personne quasi-quotidiennes pour les aider à s'habituer à la vie scolaire, qui est largement absente depuis le début de la pandémie au printemps. L'année scolaire commence en mars en Corée du Sud.

L'assouplissement des restrictions antivirus pour les établissements scolaires reflète une préoccupation croissante parmi les enseignants et parents selon laquelle des écarts d'apprentissage se creusent en raison des différences dans les capacités d'enseignement autodirigé de chaque enfant et les environnements d'apprentissage à domicile.

Les parents qui travaillent se sont plaints du défi que constituait le fait de jongler entre le travail et la supervision des enfants durant les cours en ligne.

Pour réduire l'encombrement des salles de classe et enseigner à plus d'élèves en même temps, les écoles devraient mettre en œuvre diverses mesures, dont des classes échelonnées et des sessions fractionnées entre le matin et l'après-midi.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.