Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Reprise le mois prochain des visites au village de la trêve de Panmunjom

19.10.2020 à 11h37
Ministre de l'Unification à Panmunjom
Des soldats nord-coréens montent la garde, le jeudi 26 avril 2018, devant la Ligne de démarcation militaire (MDL) dans la Zone commune de sécurité (JSA) du village de la trêve de Panmunjom, situé dans la Zone démilitarisée (DMZ), où les dirigeants des deux Corées s'apprêtent à se rencontrer pour la première fois et à échanger une poignée de main le 27 avril avant de tenir le sommet intercoréen.

SEOUL, 19 oct. (Yonhap) -- Un programme touristique au village de la trêve de Panmunjom reprendra au début du mois prochain après plus d'un an de suspension causée par la peste porcine africaine (PPA), a fait savoir ce lundi le ministère de l'Unification.

La reprise interviendra étant donné qu'aucun nouveau cas de PPA n'a été détecté dans la ville frontalière de Paju où se trouve le village et les autorités locales prévoient des mesures de précaution minutieuses afin d'empêcher les éventuelles transmissions vers d'autres zones.

Les visites dans la Zone commune de sécurité (JSA) et sur d'autres sites de la Zone démilitarisée (DMZ) commenceront de nouveau sur une base limitée le 4 novembre avant leur reprise officielle deux jours plus tard, selon le ministère.

«Nous projetons de lancer les visites en petits groupes pour assurer la sécurité des visiteurs selon la situation liée à la peste porcine africaine et les mesures contre le nouveau coronavirus (Covid-19). Nous continuerons à surveiller la situation et augmenteront progressivement le nombre et la taille des visites», a déclaré le ministère.

La Corée du Sud n'a pas consulté ou informé le Nord de la reprise des visites, a déclaré Yoh Sang-key, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse.

«Actuellement, les gardes de sécurité des deux parties travaillent sans armes à Panmunjom et nous sommes persuadés que la reprise des visites ne pose pas de problème de sécurité», a-t-il ajouté.

Le ministère projette aussi d'assouplir les restrictions sur les visiteurs en étendant la période d'inscription et en autorisant les individus ou familles à s'inscrire. L'année dernière, les visites étaient uniquement ouvertes aux visiteurs qui se sont inscrits en groupes de 30 à 40 personnes.

«Le nouveau programme touristique posera la pierre angulaire dans l'achèvement de la démilitarisation de Panmunjom et de la libre circulation comme convenu dans la déclaration de Panmunjom 2018 et l'accord militaire», a-t-il déclaré en faisant référence à deux accords intercoréens signés sous l'administration Moon Jae-in.

Le ministère a souligné qu'aucun nouveau cas de PPA n'avait été détecté à Paju depuis juin dernier même s'il y a eu récemment des cas signalés dans le comté de Hwacheon, dans le nord-est du pays.

Il a promis de prendre des mesures de précaution nécessaires sur les sites touristiques telles que la désinfection de véhicules et le contrôle de température corporelle.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.