Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

La Corée du Sud va accélérer le développement des technologies de la robotique et assouplir les réglementations

28.10.2020 à 21h04

SEOUL, 28 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé ce mercredi qu'elle compte allouer 194,4 milliards de wons (172,5 millions de dollars) l'année prochaine au développement des technologies de la robotique, dans le cadre de la dernière initiative en date visant à préparer l'ère post-pandémique.

Ce chiffre représente une hausse de 32% par rapport à 2020, selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

La Corée du Sud prévoit de faire jouer aux robots un rôle plus important en termes d'assistance aux travailleurs jusqu'en 2022, et de les faire fonctionner de manière autonome d'ici 2026, a déclaré le ministère.

L'industrie sud-coréenne des robots devrait atteindre 20.000 milliards de wons en 2025, contre 5.800 milliards de wons en 2018. La Corée du Sud deviendrait ainsi l'un des quatre premiers acteurs mondiaux du secteur.

Au cours de cette période, le nombre d'entreprises locales de robots professionnels pourrait passer de six en 2018 à 20.

La Corée du Sud prévoit d'assouplir des règlementations pour permettre aux entreprises locales de développer des robots personnalisés dans quatre grands domaines, à savoir l'industrie, le commerce, la médecine et le secteur public.

«Nous prévoyons d'ajuster les réglementations inutiles qui pourraient entraver l'adoption de robots dans différentes industries», a déclaré le Premier ministre Chung Sye-kyun.

Le pays a déjà entrepris de réviser 33 ensembles de réglementations connexes dans différentes industries.

La Corée du Sud prévoit par exemple de proposer de nouvelles lois pour permettre aux robots de livraison de se déplacer sur les trottoirs d'ici 2025. La Corée du Sud accordera également des subventions pour l'achat de robots de soins personnels d'ici 2024.

D'autres projets consistent également à établir de nouvelles règles pour les robots-voituriers ou à élaborer des normes de sécurité pour ceux qui effectuent des opérations de désinfection.

Le ministère a déclaré que l'industrie de la robotique pourrait aider la Corée du Sud à mieux se préparer à la demande croissante de solutions sans contact. Le pays sera en mesure d'utiliser des robots pour maintenir des activités sociales pendant une crise comme une pandémie, a-t-il ajouté.

Cette photo, fournie par Incheon International Airport Corp. (IIAC), montre des employés de l'IIAC en train de tester un véhicule à conduite automatique (à droite) et un robot-chariot autonome dans le hall des départs du deuxième terminal de l'aéroport, le 14 octobre 2020. (Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.