Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

Actualités

Les entreprises durcissent leurs mesures antivirus suite à la résurgence du coronavirus

23.11.2020 à 20h39

SEOUL, 23 nov. (Yonhap) -- Les entreprises sud-coréennes renforcent actuellement à nouveau leurs mesures de prévention contre le coronavirus après que le pays a décidé de mettre en œuvre des règles de distanciation sociale renforcées dans la zone métropolitaine de Séoul suite à la résurgence du nouveau coronavirus, ont fait savoir ce lundi des sources industrielles.

Afin de se joindre à la lutte antivirus du pays, les entreprises locales élargissent leur programme de travail à distance et demandent à leurs employés de limiter les réunions et les dîners entre eux.

LG Group, le quatrième plus grand conglomérat sud-coréen, a lancé cette semaine son protocole antivirus renforcé après qu'un de ses employés a été testé positif au Covid-19 dimanche à Séoul.

Cette photo d'archives, prise le 23 septembre 2020, montre le logo de LG Group à son siège, dans l'ouest de Séoul.
Cette photo d'archives, prise le 25 août 2020, montre le hall du bâtiment de SK Group à Séoul.

Le groupe a déclaré que 70% de ses employés ont été priés de travailler à la maison au moins pendant une semaine. Il a interdit également les rassemblements de 10 personnes ou plus et conseillé aux employés de suspendre les voyages d'affaires non essentiels.

Hyundai Motor Group a indiqué qu'au moins 30% de ses employés travailleront à domicile et que le nombre maximum de participants aux réunions serait limité à 15. Le groupe interdit également toute activité en groupe ou réunion à l'extérieur de ses sites commerciaux.

SK Group, le troisième conglomérat du pays, a renforcé les procédures d'entrée des visiteurs dans ses établissements. Le groupe a rapporté plusieurs employés infectés par le virus dans ses bureaux dans le centre de Séoul.

Hanwha Group, un conglomérat du secteur de la défense et de la chimie, a élargi lui aussi son programme de travail à distance en interdisant les dîners entre ses employés et les voyages d'affaires non essentiels cette semaine.

POSCO, le premier aciériste sud-coréen, a dit que 30% de ses employés ont commencé à travailler chez eux cette semaine. Il leur a recommandé de s'abstenir de tenir des réunions impliquant 10 personnes ou plus.

Samsung Electronics Co., l'une des grandes entreprises technologiques du pays, opère déjà un programme de télétravail dans certaines de ses filiales depuis la semaine dernière et a déclaré envisager d'appliquer des mesures de prévention supplémentaires après le renforcement du régime de distanciation sociale par l'Etat.

Le plus grand fabricant de smartphones au monde a rapporté aujourd'hui un cas de coronavirus dans son centre de recherche sur les appareils mobiles à Suwon, au sud de Séoul. Il a ajouté que l'étage où l'employé travaillait sera fermé jusqu'à mercredi.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.