Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

(3e LD) Coronavirus : encore plus de 300 nouveaux cas sur fond de durcissement des mesures dans le grand Séoul

24.11.2020 à 16h05

SEOUL, 24 nov. (Yonhap) -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) a rebondi à plus de 300 ce mardi du fait de la forte hausse des infections sporadiques dans tout le pays, malgré la mise en place de règles antivirus plus strictes dans la zone métropolitaine de Séoul sur fond de résurgence du virus.

Le pays a ajouté 349 autres cas de Covid-19, dont 320 infections locales, portant le nombre total à 31.353, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le dernier chiffre constitue une grande hausse par rapport aux 271 de lundi, jour où le nombre correspondant a baissé de nouveau en dessous de 300 pour la première fois en six jours. Mais moins de tests sont effectués le week-end.

Les infections quotidiennes sont à trois chiffres depuis le 8 novembre et ont été supérieures à 300 du 18 au 22 novembre.

Les autorités sanitaires ont affirmé qu'une troisième vague épidémique était en cours à cause de clusters d'infections issus de réunions privées, d'établissements publics, d'hôpitaux et de l'armée, en demandant une action plus forte avant l'examen d'entrée à l'université au début de décembre.

Un événement de préparation de kimchi sans contact se déroule à Busan, dans le sud-est du pays, le mardi 24 novembre 2020.

Les autorités sanitaires ont déclaré que les infections au sein de réunions en famille et entre amis représentaient environ 60% de l'ensemble des cas, mettant en péril leurs efforts visant à contenir le Covid-19 cet hiver, une saison plus favorable à la propagation du virus.

«Les contaminations entre ceux âgés de moins de 40 ans sont en augmentation car plusieurs d'entre eux ne montrent pas de symptômes particuliers et mènent beaucoup d'activités, posant des difficultés aux efforts antivirus déjà entravés par le temps froid», a dit le deuxième vice-ministre de la Santé Kang Do-tae durant une réunion avec de hauts officiels de la santé.

«Afin de rompre les chaînes d'infections et de prévenir une diffusion nationale de la pandémie, les gens doivent minimiser les contacts avec les autres dans leur vie quotidienne.»

Le récent bond des contaminations a incité les autorités à relever le niveau de distanciation sociale d'un cran à 2, le troisième niveau le plus élevé dans le système en comptant cinq, dans le grand Séoul pour une durée de deux semaines à partir d'aujourd'hui.

La dernière mesure est survenue trois jours après que Séoul a relevé la distanciation sociale d'un cran au niveau 1,5 afin d'exhorter les citoyens et les propriétaires d'entreprises à prendre plus de précautions.

En vertu du niveau 2, les discothèques et autres installations de divertissement à haut risque doivent suspendre leurs opérations et les salles de mariage et les centres funéraires doivent limiter le nombre de leurs visiteurs à moins de 100.

Les cafés ne peuvent proposer que des consommations à emporter et des livraisons alors que les restaurants ne peuvent plus servir après 21h.

Les établissements sportifs doivent arrêter leurs opérations à 21h et les installations publiques ne peuvent accueillir au maximum que 30% de leur capacité.

Les événements sportifs doivent recevoir jusqu'à seulement 10% de leur capacité maximum.

Les provinces du Jeolla du Sud et du Nord ont commencé à adopter la distanciation sociale de niveau 1,5. D'autres petites villes et comtés appliquent déjà des règles de distanciation plus strictes à cause de la récente hausse des nouveaux cas.

Des écoliers vont à l'école le mardi 24 novembre 2020, le premier jour de la mise en place de la distanciation sociale de niveau 2 dans le cadre des efforts antivirus.

Le nombre quotidien moyen d'infections locales a atteint presque 300 pour la semaine écoulée et plusieurs cas ont été identifiés au sein de réunions familiales et entre amis, a fait savoir le directeur adjoint de la KDCA, Kwon Jun-wook.

Les clusters d'infections ont été au nombre de 41 pour la période allant du 8 au 14 novembre, presque le double par rapport à un mois plus tôt, a précisé Kwon.

Les autorités ont déclaré que la tendance à la hausse du nombre de nouvelles contaminations se poursuivrait cette semaine et qu'elles s'attendaient à des effets du renforcement des directives de distanciation sociale dès la semaine prochaine.

Comme la zone métropolitaine de Séoul constitue la principale source des récentes infections, l'élévation du niveau de distanciation à l'échelle nationale ne sera pas prise en considération, ont-elles noté.

Parmi les cas transmis localement, 206 ont été identifiés dans le grand Séoul, qui abrite presque la moitié de la population du pays.

La zone métropolitaine de Séoul a affiché plus de 200 cas de Covid-19 pour le cinquième jour d'affilée.

Séoul a ajouté 132 nouvelles infections alors que la province du Gyeonggi, entourant la capitale, et la ville portuaire d'Incheon, dans l'ouest du pays, ont rapporté respectivement 69 et 16 nouveaux cas.

Plus de 23 personnes ont été testées positives au virus en lien avec des cas liés à un lycée de l'est de Séoul et à une église protestante de l'ouest de la capitale, alourdissant le bilan total à 99. Un institut privé du sud-ouest de Séoul a ajouté trois autres cas pour un total de 88.

Une aire de jeu intérieure pour enfants à Yongin, au sud de Séoul, a été à l'origine de 19 autres infections, portant le nombre total de cas concernés à 73.

La porte d'entrée d'une caserne militaire à Cheorwon, dans la province du Gangwon, est fermée le lundi 23 novembre 2020 après que plusieurs infections au nouveau coronavirus (Covid-19) y ont été rapportées.

La plupart des grandes villes et provinces ont déclaré de nouvelles contaminations. Parmi celles-ci, trois nouvelles infections ont un lien avec une unité militaire située dans la ville frontalière de Cheorwon qui a rapporté un total de 44 cas.

La province du Jeolla du Nord a rapporté 14 nouveaux patients et celle du Gyeongsang du Nord en a ajouté neuf.

Le nombre de nouveaux cas importés s'est élevé à 29, soit une hausse par rapport aux 16 recensés la veille. Un total de 11 cas sont venus des Etats-Unis, quatre de Russie et trois de Pologne.

Le pays a signalé un autre décès dû au Covid-19 pour un nombre total de 510. Le taux de mortalité était de 1,63%.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique a atteint 79.

Le nombre de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 26.722, en hausse de 183 par rapport à la veille.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.