Go to Contents

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

RECHERCHE

National

Le chef de Shincheonji acquitté après avoir été accusé d'entrave à la lutte antivirus

13.01.2021 à 15h53

SUWON, 13 nov. (Yonhap) -- Un tribunal local a acquitté ce mercredi le chef de l'église Shincheonji de Jésus, Lee Man-hee, de la charge d'obstruction à la réponse du gouvernement au nouveau coronavirus (Covid-19) lorsque des infections massives ont eu lieu au sein de son organisation religieuse l'année dernière à Daegu.

Le fondateur de la secte avait été inculpé en août pour avoir fourni aux autorités sanitaires de fausses informations sur la taille et les lieux de rassemblements en février, à l'origine d'une multiplication massive de cas de Covid-19 dans le pays.

Les procureurs avait requis cinq ans de prison et une amende de 3 millions de wons (2.738 dollars) pour Lee en disant qu'il a méprisé l'autorité du gouvernement et a entravé ses efforts visant à arrêter la propagation du virus.

Lee a nié les accusations portées contre lui.

Le chef de l'église Shincheonji de Jésus, Lee Man-hee, arrive le 18 novembre 2020 en fauteuil roulant à la Cour du district de Suwon, au sud de Séoul.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Fil actus National
TAILLE DES CARACTÈRES

Changer la taille des caractères

A A

SAVED

PARTAGER

Pour obtenir le lien, entrer l’adresse URL.